Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Comment la Chambre de métiers et de l'artisanat a redressé la barre

0 01.07.2015 12:21
Jean-Luc Ourcoudoy, directeur de la CMA 72, et Guy Deschoolmeester, président.

Jean-Luc Ourcoudoy, directeur de la CMA 72, et Guy Deschoolmeester, président.

Pendant la période 2008-2010, la Chambre de métiers et de l'artisanat Sarthe (CMA 72) a utilisé ses fonds propres pour le développement de son CFA. Mais le retour sur investissement n'a pas été la hauteur, plombant les comptes de la compagnie.

La chambre régionale des comptes (CRC) avait alors épinglé la CMA 72. Ce fut encore le cas dans le dernier rapport de le CRC, portant sur la période 2008-2014.

Mais dès 2010, la nouvelle équipe de direction a lancé un plan de redressement qui porte aujourd'hui pleinement ses fruits. Des directeurs financiers et économiques venus du privé ont été recrutés en 2012 et 2013. L'objectif étant d'appliquer des méthodes de gestion d'entreprises privées à la CMA.

La dynamique et l'état d'esprit des employés de la CMA 72 ont évolué, les dépenses ont été réévaluées, les activités diversifiées. Une multitude de petites économies ont été effectuées, sans aucun licenciement.

Et le résultat est là : d'un déficit consolidé de 284 000 € en 2012, la CMA a présenté une situation ramenée à - 77 000 € en 2013 et présente, fin 2014, un excédant de 350 000 €. En deux ans, le plan d'action a donc porté sur un gain de 634 000 €.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.