Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Christine, une Québécoise fidèle à La Flèche depuis 1988

0 14.08.2012 12:03
Christine Girard et quelques-unes de ses réalisations.

Christine Girard et quelques-unes de ses réalisations.

Photo "Le Maine Libre"

Presque tous les ans depuis 1988, Christine Girard, Québécoise installée à Saint-Blaise (à 75 km au sud de Montréal), passe une partie de l’année à La Flèche. Un de ses loisirs préférés, le tissage.

Québécoise amoureuse de la France, Christine Girard vient tous les ans à La Flèche depuis 1988.

Souvent l’été, parfois l’hiver, et de plus en plus depuis qu’elle est à la retraite. Et si toutes les conditions matérielles et pratiques le permettent, Christine quittera peut-être Saint-Blaise, où elle réside, pour s’installer définitivement à La Flèche.

Un des projets qu’elle étudie actuellement.

« Même mentalité »

Le patrimoine français, les gens, la gastronomie… tout cela passionne Christine Girard, qui vient en France depuis très longtemps.

« La première fois c’était en 1974, en voyage organisé avec des jeunes. Ensuite, j’ai continué à effectuer des séjours… presque tous les ans. Il faut dire que je suis sur la terre de mes ancêtres : pas de dépaysement, pas de problème avec la langue. C’est facile de communiquer et c’est la même mentalité. On se sent vite chez soi. Seulement, ici le climat est plus doux, ce que j’apprécie beaucoup. »

Un loisir, le tissage

En visitant la région, Christine découvre un jour La Flèche et les bords du Loir. L’environnement lui plaît. Elle décide alors d’y poser ses valises, à chaque fois que cela est possible. Au moins un mois et demi à deux mois par an.

Rapidement, Christine Girard, qui aime se balader, visiter les édifices religieux, les châteaux, les monuments historiques, tisse des liens avec les habitants de la Sarthe comme du Maine-et-Loire, par le biais d’une de ses passions : le tissage, un loisir qu’elle pratique très consciencieusement.

Christine réalise des foulards, chemins de table, couvertures, sacs… à l’aide de son métier à tisser, installé chez elle, à Saint-Blaise.

« J’aime créer mes modèles, effectuer des recherches, choisir des motifs et associer les couleurs. » Parfois, elle expose son travail et remporte aussi des prix pour la finesse, la régularité, l’harmonie des couleurs de ses créations, faites essentiellement avec du coton et du lin.

Pascale PINEAU

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.