Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Bricolage : des vacances pour tout rénover

0 31.07.2012 17:27
Clément est déjà à l’ouvrage dans son nouvel appartement, qu’il rénove entièrement.

Clément est déjà à l’ouvrage dans son nouvel appartement, qu’il rénove entièrement.

Photo "Le Maine Libre"- Olivier Blin

La saison estivale est propice aux travaux et au bricolage. C’est le cas pour Clément, un Sarthois qui a commencé à rénover entièrement l’appartement qu’il vient d’acheter, au Mans.

Repartir de zéro. C’est le défi que vient de se lancer Clément Fournier, 23 ans, en achetant un appartement qu’il compte bien rénover entièrement à son goût.

Procéder par étapes

Originaire du Mans, ce fonctionnaire sait parfaitement ce qu’il veut : « Je veux tout refaire ! L’idée, c’est de procéder par étapes. Je vais commencer par la salle de bain, en y installant notamment un meuble sous vasque et en changeant le sol. Puis, je m’occuperai de la chambre, en y mettant du jonc de mer par terre et en créant moi-même un dressing. Viendront ensuite la cuisine, que je vais d’abord démonter pour la remplacer, et le salon dans lequel je vais poser du parquet, fixer mon écran plat au mur, installer des canapés en cuir et des radiateurs rayonnants, entre autres. »

« J’acquiers du patrimoine »

L’achat de cet appartement, situé rue du Docteur Leroy, en plein centre-ville du Mans, a nécessité un prêt que le jeune homme a contracté sans hésitation. « Je l’ai acheté 55 000 €, frais de notaire et d’agence inclus, avec un emprunt sur 20 ans. Je vais y habiter pendant 5 à 10 ans, puis le mettre en location. Avec ce bien, j’acquiers du patrimoine, que je revendrai un jour ou l’autre. »

Un style proche des années 50

Pourtant, malgré l’importance des travaux que Clément entreprend, l’appartement qui date du XIXe siècle et mesure 50 m2, est loin d’être inhabitable en l’état actuel. « Mais je souhaite vraiment lui apporter un style unique, représentatif des clubs de jazz des années 50. En tant que passionné de musique, je considère que c’est la meilleure période de notre histoire musicale et je veux que cet endroit lui ressemble. »

Pour l’ensemble de ces rénovations, il s’est fixé un budget de 5 000 €. « Je vais chercher de bonnes astuces pour limiter mes dépenses, glisse t-il. J’ai repéré ce que je veux dans divers magasins comme Leroy Merlin, Conforama ou Ikea. »

Mi-septembre, c’est l’objectif avoué de Clément, habile joueur de guitare, de piano et de saxophone, pour achever ses travaux.

Il s’est donné l’été pour troquer ses instruments contre des outils. Avant un petit concert lors de la pendaison de crémaillère ?

Nicolas PELTIER

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.