Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Alexandre Jardin et les Zèbres : « Aux actes, citoyens »

1 20.05.2015 12:23
« Les Zèbres sortent du cadre parce que le cadre ne marche plus. Ce sont des insoumis enthousiastes ».

« Les Zèbres sortent du cadre parce que le cadre ne marche plus. Ce sont des insoumis enthousiastes ».

Photo Maurice Rougemont

Invité de la Voix au Chapitre ce mercredi soir à l’Epau, Alexandre Jardin prône à travers Bleu-Blanc-Zèbre les capacités d’innovation de la société civile.

« Le Maine Libre » : Votre livre présente le mouvement « Bleu Blanc Zèbre ». Un appel aux bonnes volontés décidées à agir ?

C’est un manifeste très personnel destiné à mobiliser les actions individuelles. J’ai toujours eu l’intuition qu’il fallait impliquer les populations localement autour d’actions mutuellement gagnantes. Ça a commencé il y a 16 ans avec l’association « Lire et faire lire ». Aujourd’hui, ça prend de l’ampleur à travers les Zèbres. Aux actes, citoyens !

Qu’est ce qui vous a poussé, vous écrivain, à fédérer ce mouvement de « Faizeux » tels que vous les appelez ?

Une panique noire quand j’ai vu que rien ne se passait après le score de Marine Le Pen aux dernières élections européennes et que la seule idée de nos politiques a été : « On va continuer comme avant ». Cette force d’inertie m’a terrifié. Aucune remise en question, aucune initiative n’est venue si ce n’est de traiter ceux qui avaient voté pour le Front National de fachos ou de populistes. On ne sortait pas du registre des énarques qui continuent à assener comme vérité première « on sait, on va agir à votre place ». J’attendais autre chose. Par exemple, un : « Je vous fais confiance et on va avancer avec vous ». Faute de l’avoir entendu, j’ai décidé d’agir.

Qu’est-ce qu’un Zèbre ?

Les citoyens sont le génie réel et ce mouvement prouve leur capacité d’invention. Les choses peuvent bouger concrètement à l’échelle locale. Quand dans une petite commune, une élue propose un nouveau système de mutuelle de santé plus avantageux à ses concitoyens, l’impact est énorme et le bénéfice immédiat. Quand deux types inventent le Compte Nickel qui permet à tout un chacun d’ouvrir un compte instantané, sans les contraintes des banques usuelles, ça marche. En un an, 100 000 comptes ont été ouverts. C’est ça être un Zèbre : avoir de l’imagination. Les Zèbres, réalisent ce que les politiques ne font pas.

Combien de projets ont été initiés ?

Nous totalisons 120 programmes, tous basés sur des expérimentations pragmatiques. Avec les maires, les entrepreneurs, les gens d’action, nous pouvons faire bouger le pays. Halte à la résignation et aux normes qui étouffent la société. Regardez ! Les Apprentis d’Auteuil sauvent 28 000 gosses de l’échec. Or ils vont payer cette année 15 millions d’euros pour adapter leur centre aux normes. C’est dingue !

Vous comptez sur un prolongement politique ?

Nous sommes les « Faizeux » contre les « Dizeux ». En 2017, nous proposerons aux partis une alliance avec des missions précises et nous nous saborderons. Si nous devons aller au-delà, nous irons. Mais je le considérerai comme un échec.

Propos recueillis par
Frédérique BREHAUT

Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.bleublanczebre.fr

« Laissez-nous faire ! On a déjà commencé » Alexandre Jardin (Robert Laffont).
Ce mercredisoir à 19 heures à la Voix au chapitre (complet) 

Commentaires (1)

Excellentes initiatives...
jean-luc 1 mer, 20/05/2015 - 18:33

Voilà un bon projet plein de bons  sens et qui a de l'avenir, les " politicards " de tous poils ne pensent qu'à leur carrière et aux comptes en banques qui vont de pair !.
Un réveil citoyen est nécessaire puisque nos chers élus se contrefichent des électeurs dès lors qu'ils sont élus !. 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.