Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Alain Pichon : « Je ne sais pas si le club de moto-cross va continuer »

1 11.10.2014 11:53
Alain Pichon se pose des questions sur l’avenir de son association.

Alain Pichon se pose des questions sur l’avenir de son association.

Alain Pichon, le président de MC Moto Sport Passion, songe sérieusement à jeter l’éponge. Selon lui, tout devient trop compliqué, et trop cher, pour permettre à une structure comme la sienne d'exister.


« Le Maine Libre » : Il y a quelques jours, vous avez décidé d’annuler le moto-cross d’Allonnes, que votre association organisait. Pour quelle raison ?

Alain Pichon : Parce que tout devient trop compliqué. Le terrain est dans un sale état, inondé, et nous ne sommes qu’une poignée de bénévoles à nous en occuper. Parce que tout coûte plus cher : le prix de l’assurance pour la manifestation a doublé, tout augmente, comme le prix des secouristes. A côté de cela, nous avions moitié moins de publicité que l’an dernier, et 50 pilotes de moins parmi les inscrits. Pour cette course du 5 octobre, il fallait homologuer notre circuit, pour quatre ans. Et il n’était pas question de se lancer dans ces conditions pour ces quatre années. D’où cette décision d’annuler.

On vous sent désabusé.

Il y a 30 ans que j’ai créé cette association, et les choses ont bien changé. Nous avions 180 licenciés il y a trois ans. Nous en avons à peine 60 aujourd’hui. La raison ? Notre sport coûte de plus en plus cher. La licence Ufolep est passée de 50 à 135 €, et la licence FFM va passer de 210 à 260 €. Et bien sûr, les frais ne s’arrêtent pas là.

Rien que le prix de l’entretien de la moto est énorme. Après il faut ajouter les déplacements, les engagements. Dans la conjoncture actuelle, les gens ont d’autres priorités, et cherchent des loisirs beaucoup moins chers.

Que va devenir MC Moto Sport Passion ?

Pour l’instant, je n’en sais rien. Je ne sais pas si le club de moto-cross va continuer.


Propos recueillis par Nicolas FERNAND

 

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans "Le Maine Libre" daté de ce samedi 11 octobre, éditions "Grand Mans" et "Haute Sarthe"

Commentaires (1)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.