Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Aides aux centres-bourgs: c’est non pour Mamers, Château et Sillé

2 27.11.2014 12:53

C’est un coup dur pour ces trois villes qui avaient fait acte de candidature en juin dernier dans le cadre d’un programme d’accompagnement de l’Etat pour des communes rurales.

Il s'agit de projets qui visent à limiter l’étalement urbain, à redynamiser l’offre de commerces, à créer des équipements et des services adaptés aux besoins des habitants, à relancer les activités, ou encore à rénover ou réaliser des logements dans des communes rurales de moins de 10 000 habitants.

54 dossiers ont été retenus, dont deux pour des communes des Pays de la Loire: Pouancé et Doué-la-Fontaine. L’Etat s’engage à soutenir les 54 projets à hauteur de 40 millions d’€ par an.

Seule motif de satisfaction pour les trois maires sarthois, L’Etat pourrait accompagner de manière spécifique les projets qui n’ont pas pu être retenus dans le cadre de cet appel à manifestation d'intérêt, « notamment en mobilisant prioritairement les dispositifs de droit commun dont ils peuvent bénéficier » indique un communiqué du mnistère de du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité.

Commentaires (2)

Dans mon village, le musée
Pandore jeu, 27/11/2014 - 18:57

Dans mon village, le musée est en déficit chaque année depuis 10 ans.

Le maire : " pas de soucis, la région va payer le plus gros du déficit ! "

Sauf que cette année la région ne va rien donner, et les communes voisines de la communauté de commune, commencent à rechigner à mettre encore la main au porte monnaie . Surtout, quelles aussi, voient une baisse de leur budget .

Résultat : on va continuer à renflouer un panier percé et persister dans la bêtise.
Tout cela au détriment de programmes essentiels, et de planifications à long terme.
Bref, on fait de la "cuisine" budgétaire au jour le jour .

Quand les habitants vont se réveiller il sera trop tard !
Les décennies perdues ne pourront plus êtres rattrapés du jour au lendemain .

Comme d'habitude, c'est après les élections, voir plusieurs années après, que l'électeur se rend compte que tel beau parleur du conseil municipal, est fort, mais surtout pour défendre ses petits intérêts .

Dans nos petites communes, ce genre de comportements, et petites magouilles entres amis est un vrai fléau pour la collectivité .

Carton rouge pour les elus casteloriens
logjeuhan (non vérifié) jeu, 27/11/2014 - 16:16

Chateau on s'y attendait ,apres l'annulation de la maison de santé ,obtenir des aides pour le centre ville aurait été plutot incoherent . à moins qu'un elu qui ait tout d'un coup une sorte d'eclair d'intelligence se decide à mettre fin à ces Loirecopark qu'on devrait proposer comme l'exemple type de la gabegie financiere à nos etudiants. Car il est plus probable qu'il s'agit de la cause de toutes les subventions perdues.Quand on donne le spectacle permanent d'un gachis financier,il faut pas s'attendre à ce que l'Etat vienne valider vos aberrations.
Ce carton rouge s'ajoute à d'autres notamment la collecte des dechets et demontre si cela etait necessaire qu'on n'elit pas une personne pour aller chercher des subventions mais surtout pour avoir des idees .
Le clientelisme ,c'est fini ,à des indemnites doivent correspondre des resultats .Mon propos s'adresse bien sur à ces supercumulards dont les indemnites atteignent des sommets.
Si on veut comprendre pourquoi les entreprises s'en vont ,il y a sans doute à creuser de ce cote là.
Mauricette

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.