Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sablé TGV contre sanglier : six heures de retard à l'arrivée

2 10.01.2017 08:43
Des plateaux repas ont été chargés en gare du Mans.

Des plateaux repas ont été chargés en gare du Mans.

Photo d'illustration, archives "Le Maine Libre" Hervé Petitbon

Lundi peu après 20 heures, un TGV Paris-Nantes a percuté un sanglier 3 km après la gare de Sablé-sur-Sarthe.

Selon la SNCF, l’aide des pompiers a été très précieuse puisque l’avant du TGV, endommagé, a pu être consolidé, permettant au train de repartir, à vitesse réduite, et de rejoindre Sablé. Il était aux alentours de minuit. La circulation des trains était interrompue dans ce secteur.

A Sablé, les passagers (288 selon les pompiers) sont montés à bord d’un autre TGV. Mais impossible de rejoindre Nantes directement (la zone de l'accident n'était pas encore circulable). Le TGV a dû passer par Le Mans, où des plateaux-repas ont été chargés à bord des rames et distribués aux passagers, puis Rennes, avant d'atteindre enfin Nantes vers 3 heures du matin, soit avec près de 6 heures de retard.

La SNCF précise que les passagers du TGV accidenté pourront être remboursés à hauteur de 200 %.

Commentaires (2)

Actuellement, pas d'autres prédateurs que les chasseurs
don.thes mar, 10/01/2017 - 21:47

On mesure l'efficacité de cette "régulation"
toute en douceur et en finesse
De plus les chasseurs voyant leurs membres s'épuiser naturellement, si je puis dire, ont eu l'ingénieuse idée d'offrir le permis de chasse pour les ados de 16 ans à un prix très modique
histoire d'habituer les ados aux armes à feu...et à tuer leurs proches par accident
malgré cette sélection naturelle, et grâce à cette "mesure phare",le nombre des chasseurs est en augmentation

http://chasseurdefrance.com/chasser-en-france/le-permis-de-chasser/valid...

Dans le commentaire d'un
rafo72 mar, 10/01/2017 - 20:50

Dans le commentaire d'un autre article récent, un des intervenants prétend que "la régulation ... cela se fait tout seul pour peu que l'on laisse les prédateurs naturels se développer". Les passagers qui sont bloqués dans les TGV, les automobilistes qui sont victimes de milliers de collisions chaque année vont apprécier de rajouter les loups et autres grands prédateurs aux motifs de collisions.
Réjouissez-vous bonnes gens, les chasseurs sont en voie de disparition. Dans une génération ils seront si rares que vous serez obligés de payer des mercenaires pour réguler les animaux la nuit comme cela se pratique dans certains cantons suisses.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.