Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sablé-sur-Sarthe Les enquêteurs plébiscitent la vidéo protection

3 13.05.2013 20:23
Marc Joulaud, Laurent Fournier, Dominique Champroux et Jean-Pierre Pointecouteau présentent la salle de visonnage des images.

Marc Joulaud, Laurent Fournier, Dominique Champroux et Jean-Pierre Pointecouteau présentent la salle de visonnage des images.

Le Maine Libre

Un an après l’installation de la vidéo protection à Sablé, élus et services de police font le bilan. Près de 90 demandes de visionnages ont été effectuées, quelques unes ont permis de faire avancer les enquêtes.
Les enregistrements effectués par les 16 caméras installées dans le centre-ville de Sablé sont "comme le téléphone portable, on ne peut plus vraiment s’en passer", rapporte le major Jean-Pierre Pointecouteau, gendarme à Sablé. "Vingt-deux transferts des images sur un support extérieur ont été réalisés à la demande d’un officier de police judiciaire", complète Dominique Champroux, responsable de la police municipale de la Ville.
Pour autant, le dispositif actuel s’avère incomplet et quatre caméras supplémentaires seront mises en place courant 2013.

Retrouvez le bilan de la vidéo protection à Sablé dans l'édition Sarthe-Loir de mardi 14 mai.

Commentaires (3)

Liberté d'action
Pandore mar, 14/05/2013 - 14:18

J' ai cru comprendre que les forces de l'ordre sont également , dans les villes et villages, entravés dans leur action, par le maire et préfet.

Impossible de faire un barrage de contrôle à la dernière minute : pour une vérification de papier ou alcoolémie.

En résumé on les laisse bosser quand le délit est commis !

Précision
JGR mar, 14/05/2013 - 11:02

Contrairement à ce que l'on voudrait faire croire, la vidéo-surveillance n'a pas d'impact significatif sur la pratique délictuelle mais améliore sensiblement le taux d'élucidation (qui au passage n'en déplaise aux gendarmes reste toujours moins bon en zone gendarmerie qu'en zone police)!
En clair, voici ce que cela veut dire:
Les caméras n'empêchent pas les vols, les agressions, le vandalisme, les incivilités mais on sait plus facilement qui en est l'auteur !
Super... ça vous fait une belle jambe une fois que vous avez été agressé ou volé!
Ne serait-il pas mieux d'éviter tout simplement ces délits...?
Hélas, il n'y a pas trente-six mille moyens:
- éducation collective des populations (la sécurité collective cela s'apprend et se transmet; c'est l'esprit civique!).
- présence visible et efficace de forces de l'ordre formées.

Présence
Pandore lun, 13/05/2013 - 20:54

Je ne comprends pas

Les élus demandent un renforcement de la vidéo surveillance dans le centre ville de Sablé.

Pourtant en pleine page de la presse locale ils affirmaient il y a quelques mois que tout allait bien.

Pourquoi de la vidéo ? pourquoi un renforcement ?

Que la police et la gendarmerie viennent le soir un peu dans le centre faire des patrouilles : a pieds, en vélo, en statique.

Qu'ils sortent de leurs bureaux et permanence, y compris les élus locaux !

Ne serait ce que pour verbaliser les voitures qui stationnent au milieu de la chaussée, sans parler des petits trafics sous les fenêtres des Saboliens excédés.

Pas besoin de caméra pour voir cela .

Que l'autorité soit présente.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.