Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sablé La première pierre de la future usine des eaux est posée

0 19.09.2013 16:46
La première pierre de la future usine des eaux, étendue et modernisée, a été posée à la Martinière.

La première pierre de la future usine des eaux, étendue et modernisée, a été posée à la Martinière.

En fin de matinée a été posée la première pierre de la future usine des eaux, à la Martinière, entre Sablé et Solesmes. L'usine de traitement d'eau potable de la Martinière qui date de 1966, a une capacité de production de 800 m3 par heure. Une fois modernisée et étendue, sa capacité de production passera à 1 200 m3 par heure. Une augmentation de capacité de façon à anticiper le développement du bassin sabolien tant par l'arrivée de nouveaux habitants que par l'augmentation des besoins industriels. "Sur les 3,2 millions de m3 d'eau produits par an, les deux tiers sont destinés à l'industrie agro-alimentaire", fait savoir Philippe Riguidel, directeur de la délégation Anjou Maine de l'Agence de l'eau.

"L'opération consiste en une réhabilitation profonde de l'usine actuelle", explique Marc Joulaud, président du SIAEP (Syndicat intercommunal d'alimentation en eau potable) de la Martinière. Les ouvrages les plus anciens seront détruits. La quasi-totalité de l'usine sera reconstruite et ce, tout en maintenant une continuité de service.

Les travaux vont durer trois ans. Le montant de cette modernisation s'élève à 16 millions d'euros (TTC), l'agence de l'eau apportant une aide de 7,5 millions d'euros et le conseil général 900 000 €.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.