Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Route du Rhum Tanguy de Lamotte sous le pavillon de Mécénat Chirurgie Cardiaque

0 02.11.2014 07:24
Tanguy Delamotte aura fort à faire dans cette transat. Photo AFP

Tanguy Delamotte aura fort à faire dans cette transat. Photo AFP

Tanguy de Lamotte hisse encore le pavillon de Mécénat Chirurgie Cardiaque. Son nouveau bateau, aux couleurs de l'entreprise mancelle Initiatives, a été baptisé samedi sur les pontons de saint-Malo par Nathalie Renoux, la présentatrice du JT de M6.
En classe IMOCA, Tanguy de Lamotte affrontera d’autres marins de haute volée, dont François Gabart (Macif), vainqueur du dernier Vendée Globe, Marc Guillemot sur Safran, Jérémie Beyou (Maître Coq) ou Vincent Riou (PRB), tous prêts à en découdre pour succéder à Roland Jourdain.

Après le Vendée Globe puis la Jacques-Vabre disputée en équipage avec le comédien François Damiens, le marin n’est pas mécontent d’abandonner son vaillant monocoque pour un partenaire plus compétitif. « Les sensations sont très différentes. Les dix ans de moins de ce bateau se ressentent. Il est bien plus tonique, bien plus léger et performant. Il me permet de hausser le niveau de jeu ! »
Les différentes sorties ces derniers mois ont permis à Tanguy de Lamotte de se familiariser avec le bateau. « À bord, tout va plus vite, y compris les manœuvres et tout est augmenté, y compris le stress du skipper car la machine est plus complexe ». En hausse aussi, l’enthousiasme du navigateur. « Depuis l’enfance, c’est la course qui me fait rêver. J’ai vu tous les départs en rêvant m’aligner un jour sur un petit trimaran, comme Loïc Peyron… »
Loïc Peyron qu’il a pu retrouver sur les pontons malouins, puisque le Baulois est encore de la fête.
Enfin, depuis le Vendée Globe, le nom de Tanguy de Lamotte est indissociable de Mécénat Chirurgie Cardiaque. L’entrain du plus souriant des skippers avait permis de sauver 20 enfants sur le Vendée Globe, puis 7 sur la Jacques Vabre.
Avant même d’avoir quitté les pontons, les clics sur la page Facebook d’Initiatives ont déjà cumulé une somme correspondant à l’opération de six enfants.
Ou comment être un sportif accompli et en même temps, soutenir une bonne action…


Frédérique Bréhaut

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.