Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Région Devant la ministre, ils ont dénoncé la « faillite territoriale »

0 05.10.2014 10:27
Les présidents des conseils généraux Sarthe, Mayenne, Maine-et-Loire et Vendée

Les présidents des conseils généraux Sarthe, Mayenne, Maine-et-Loire et Vendée

Vendredi, à Nantes, Marylise Lebranchu, ministre de la décentralisation et de la Fonction publique, chargée de mener la réforme territoriale prévoyant notamment le redécoupage des cantons, est intervenue dans le cadre de la conférence territoriale de l’action publique.


Profitant de la venu de la ministre, les présidents des Conseils généraux de la Sarthe (Jean-Marie Geveaux), de la Mayenne (Olivier Richefou), de la Vendée (Bruno Retailleau) et du Maine-et-Loire (Christian Gillet), en ont profité, lors d’une conférence de presse, pour dire tout le mal qu’ils pensaient de cette réforme : « C’est une triple faillite organisée par le gouvernement » constatent les présidents des quatre départements, réunis sous la bannière UMP « Une faillite politique, avec une instrumentalisation sans précédent de la décentralisation, mais une instrumentalisation menée avec un amateurisme déconcertant. Une faillite territoriale, avec la mise dans le coma des départements et une faillite économique et sociale, car moins de départements, c’est plus de crise ».
Rien que pour la Sarthe, Jean-Marie Geveaux chiffre la baisse cumulée des dotations à 61 millions d’euros entre 2014 et 2017 « alors que les compensations financières dans le domaine social n’ont pas été respectées entre 2006 et 2013, passant de 37 à 62 millions à financer sur nos propres budgets ».

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.