Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Présidentielle Pourquoi François Fillon a choisi Chantenay-Villedieu

1 01.12.2016 15:28
François Fillon a rencontré des commerçants et agriculteurs de la commune. Photo "Le Maine Libre" Hervé Petitbon

François Fillon a rencontré des commerçants et agriculteurs de la commune. Photo "Le Maine Libre" Hervé Petitbon

François Fillon (Les Républicains) était ce jeudi midi à Chantenay-Villedieu, dans le sud-ouest de la Sarthe.

C’était la première sortie du candidat à l’élection présidentielle depuis sa victoire dans la primaire de la droite et du centre. « C’est à Chantenay-Villedieu que j’ai commencé ma campagne, en 1981, pour les élections législatives », a rappelé François Fillon.

« C’est, a-t-il ajouté, une commune rurale qui comme beaucoup connaît des difficultés, se bat, avec des agriculteurs qui souffrent, avec des commerçants et des artisans qui travaillent 70 heures par semaine et qui parfois ont bien du mal à se payer un Smic à la fin du mois. C’est donc un symbole d’une France rurale qui souffre en silence, qui a besoin d’être soutenue, d’être aidée, libérée. »

François Fillon a rencontré des élus, des commerçants et un couple d’agriculteurs. « C’était pour moi l’occasion de fermer le plus vite possible la parenthèse de ces deux ou trois derniers jours ou je suis resté enfermé dans le microcosme, pour redescendre sur le territoire. Et maintenant, jusqu’à l’élection présidentielle, je vais aller chaque jour, chaque semaine, à la rencontre des Français dans les zones rurales, dans les banlieues, dans les entreprises, dans les hôpitaux, partout où il s ‘agit aller expliquer, convaincre et entendre nos concitoyens. »

Plus d'informations dans nos éditions du "Maine Libre" datées de ce vendredi 2 décembre.
A lire également sur ordinateur, tablette et smartphone 

Commentaires (1)

Avant les élections ils sont presque touchants
1alain jeu, 01/12/2016 - 19:07

D"empathie, d'écoutes, de sympathie, oui oui , on peut le dire
Alors profitons-en, deux trois questions:
Quid du financement de campagne par les pires mafieux assassins à grande échelle actuelle?
je parle de poutine et d'Assad?
http://www.lemonde.fr/syrie/article/2016/12/01/a-alep-la-fuite-sanglante...
http://www.liberation.fr/planete/2016/11/20/week-end-d-apocalypse-sur-al...
Quid du modeste(très modeste) respect de la Cop 21?
Rien parce que ça n'est pas le même bord politique?

ça en dit long sur la cohérence de nos politiques

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.