Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Présidentielle Intentions de vote : la fracture à gauche se renforce [Sondage]

1 15.06.2016 04:00
La 3e vague du sondage BVA-Salesforce / Presse Régionale / Orange vient de livrer ses résultats.

La 3e vague du sondage BVA-Salesforce / Presse Régionale / Orange vient de livrer ses résultats.

Les résultats de la 3e vague du sondage BVA-Salesforce / Presse Régionale / Orange sur les intentions de vote à l’élection présidentielle 2017 viennent de tomber. Il révèle entre autres que la fracture à gauche semble se renforcer.

Alors que la crise sociale s’est accentuée depuis notre précédente vague d’enquête (nouvelles manifestations contre le projet de Loi travail, blocage des raffineries, grève des éboueurs parisiens, suppressions de trains et d’avions, appel à la mobilisation le 14 juin, etc.), la fracture à gauche semble se renforcer. Les candidats possibles de la gauche parlementaire, François Hollande et Cécile Duflot, sont en perte de vitesse, alors que Jean-Luc Mélenchon ainsi que les candidats d’extrême gauche semblent portés par cette période de crise.

Jean-Luc Mélenchon

C’est sans doute le principal enseignement de cette enquête : le leader du Parti de Gauche sort indubitablement renforcé de la dernière séquence politique et sociale. Quelles que soient les hypothèses testées, son score progresse de 2 points pour osciller entre 14% et 15%. Dans 2 hypothèses sur 4, il fait désormais jeu égal avec le président de la République : dans l’hypothèse où Alain Juppé serait le candidat LR, ils obtiendraient tous deux 14% des voix au premier tour. Ils seraient également à égalité, à 15%, si Bruno Le Maire représentait Les Républicains. Dans l’hypothèse où la primaire de la droite investirait Nicolas Sarkozy, alors Jean-Luc Mélenchon arriverait en 3ème position (14%, +2 points), devant François Hollande (13%, -2 points).

François Hollande en mauvaise posture 

Quelle que soit l’hypothèse testée, l’actuel président de la République semble de moins en moins en mesure de se qualifier pour le second tour. Opposé – à droite – à Alain Juppé ou à Bruno Le Maire, il arriverait en 3ème position, désormais à égalité avec Jean-Luc Mélenchon (avec 14% ou 15% des voix selon l’hypothèse). Dans l’hypothèse d’un premier tour proche de celui de 2012 dans sa configuration, Nicolas Sarkozy représentant son parti, l’actuel président de la République arriverait non seulement en 4ème position seulement, derrière Marine Le Pen (28%), Nicolas Sarkozy (21%) et Jean-Luc Mélenchon (14%) mais ferait jeu égal avec François Bayrou (13%).

Alain Juppé fait toujours la course en tête

Si tous les candidats Les Républicains testés apparaissent en mesure de se qualifier pour le second tour, Alain Juppé demeure le seul capable d’arriver en tête au premier tour devant Marine Le Pen qu’il devance de 10 points, dans la ligné de nos précédentes vagues d’enquête. Il recueillerait 36% des voix (38% en mai, 35% en avril). Nicolas Sarkozy reste relativement stable (21% des suffrages exprimés, 22% en avril et mai) tandis que François Fillon connaît un très léger tassement (19% ; -2 points).


Et Marine Le Pen...

Quelle que soit l’hypothèse testée, la présidente du Front national apparaît toujours en mesure de se qualifier pour le second tour de l’élection présidentielle et renforce même sa position. Dans 3 hypothèses sur 4, comme lors des 2 vagues d’enquêtes précédentes, elle arriverait même en tête du premier tour, 7 à 10 points devant le candidat Les Républicains, avec un score compris entre 28% et 29% des voix. Cet écart s’est légèrement accentué depuis le mois de mai car Marine Le Pen progresse de 1 à 2 points selon les hypothèses testées. Face à Alain Juppé, seul cas de figure dans lequel elle se qualifierait en 2ème position, l’écart se resserre également puisqu’elle progresse tandis que lui se tasse légèrement : elle recueillerait 26% des suffrages exprimés (+1 point) contre 36% pour le maire de Bordeaux (-2 points).


Analyses et commentaires dans "Le Maine Libre" de ce mercredi 15 juin. A lire aussi en version numérique en cliquant ici.

Commentaires (1)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.