Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Stéphane Le Foll : "Une forme de connivence" avec F. Hollande

5 16.05.2013 06:31
Affaires des lasagnes, Candia, LeMans FC... Stéphane Le Foll est sur tous les fronts.

Affaires des lasagnes, Candia, LeMans FC... Stéphane Le Foll est sur tous les fronts.

Photos archives « Le Maine Libre », Denis Lambert, AFP, Jean-François Monier

Nommé ministre de l’agriculture il y a un an, le Sarthois garde un œil attentif sur l’actualité de son département et particulièrement celle du Mans. Il reste aussi l’un des très proches du chef de l’Etat.

"Le Maine Libre" : Vous prenez toujours leTGV en 2nde classe et on vous voit régulièrement sur le marché des Jacobins. Qu’est-ce qui, finalement, a changé le plus depuis un an ?

Stéphane Le Foll : C’est vrai que les habitudes n’ont pas changé. Vous les avez rappelées. En tout cas pour ce qui est de mes habitudes au Mans.

Après avoir été député européen pendant 8 ans, j’ai été nommé ministre le 16 mai 2012. La responsabilité est différente, les enjeux sont aussi bien plus lourds. Voilà ce qui a changé.

« Les rapports ont changé »

Au lendemain de la victoire de François Hollande, vous évoquiez « la fin de la conquête » avec une pointe de regret. Quelles relations avez-vous aujourd’hui avec le président. A-t-il changé ?

C’est vrai qu’on est passé de la conquête, de la compétition électorale, de la campagne électorale à l’exercice de la responsabilité. En conséquence, les rapports ont changé. Car François Hollande a été élu président de la République, et je suis devenu un ministre du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Les rapports ne sont plus les mêmes  mais il reste quand même des liens, une histoire partagée, et une forme de connivence. Mais ça n’a plus rien à voir avec ce qui a pu être. 

Y-a-t-il des moments particuliers que vous retenez de cette 1re année ? Le meilleur souvenir ?

Il y en a plusieurs liés à l’action que je conduis, à des déplacements que j’ai faits et surtout, je pense à celui du plan « méthanisation, autonomie azote ». Un des meilleurs moments est sans doute le fait d’avoir, au nom de la France, organisé un sommet dans le cadre de la FAO (NDLR : organisme des Nations Unies) qui a réuni 35 ministres. C’était à Rome en octobre 2012. J’ai ainsi mesuré que la parole de la France est une parole importante, sur la grande question qu’est celle de l’agriculture et de l’alimentation dans le monde. 

Et le plus mauvais souvenir ?

Il y en a aussi plusieurs et j’en retiendrai un. La révélation de l’affaire des lasagnes à la viande de cheval, qui a été révélée le jour où je présentais le plan sur l’apiculture, qui plus est en Sarthe. Il a fallu faire face et gérer cette crise, au mieux des intérêts des consommateurs et de la filière.

Quels rapports avez-vous avec les agriculteurs sarthois ?

J’essaie d’entretenir avec la FNSEA et la FDSEA une relation dans le profond respect dû à l’engagement des uns et des autres. On ne sera pas toujours d’accord sur tout et cela fera partie des choix que j’ai à faire. Mais j’ai le souci de l’écoute, du dialogue, et j’essaie de porter l’intérêt des agriculteurs et de toutes les agricultures en France du mieux que je peux, en particulier à l’échelle européenne.

Quelques jours après mon arrivée au Ministère, il y a des événements qui ont eu lieu dans l’Ouest, avec des plans de licenciement, pour les entreprises Doux et Candia dans la Sarthe.  Je me suis mobilisé dès le départ pour essayer de trouver une solution qui ne soit pas la fermeture du site et surtout qui puisse éviter des licenciements dans un territoire, celui du Sud-Sarthe, déjà très fragilisé d’un point de vue économique.

D’autre part, des démarches ont été entreprises pour trouver une solution de réindustrialisation. 

Au sujet du Mans FC, quel rôle a le ministre sur ce dossier ?

Je soutiens pleinement l’action qui est engagée par le maire du Mans pour sauver Le Mans FC et, à chaque fois que j’ai pu,  j’ai apporté mon concours. Il faut tout faire pour que ce club puisse se maintenir. Je sais que c’est la préoccupation actuelle du maire du Mans.

Les municipales 2014 vont vite arriver. On peut s’attendre à voir Stéphane Le Foll sur une liste à gauche ?   

J’habite Le Mans. Je me suis toujours intéressé à la vie municipale et à la vie locale, vous le savez. Mais je répondrai à cette question le moment venu. Il n’y a aucune raison de faire quelque annonce que ce soit aujourd’hui. 

Propos recueillis par
Serge DANILO

Commentaires (5)

Honte à Hollande
Pandore jeu, 16/05/2013 - 19:32

Notre Président rencontre en ce moment "ses troupes pour les remotiver" dixit un journaliste.

Cela se passe dans un lieu privé de Paris, ou il s'engouffre par une porte dérobée, les rues sont bouclés par de gros moyens policiers, interdit à la population et au sifflets...

On pouvait critiquer Sarko !

Que quelqu'un essaye de descendre les champs Elysées avec un drapeau Français, c'est le poste de police !!!! Véridique

On peut gloser la Russie !

Misère
montraisor jeu, 16/05/2013 - 18:30

Partout où la Gauche arrive au pouvoir c'est :

- la misère
- le chômage qui explose
- l'incompétence totale de gérer un pays
- la risée par rapport aux pays d'Europe

Bref des gros nuls !!!!

Moi ministre
Pandore jeu, 16/05/2013 - 17:06

Moi ministre je soutient à fond :

le gouvernement, la PAC, les décisions Européennes, et le foot ....

Bref : un quarteron de perdants !

Et le taux de suicide chez les agriculteurs ( le double des prisons ) ?

Les nitrates polluant de plus en plus les riviéres ?

La PAC : le fric revenant au gros , les petits les miettes !

Les pesticides ....

Les abeilles qui crévent ?

Les abattages rituelles ?

La transparence des étiquettes ?

ETC ....

En résumé : ne pas faire de vagues, en faire peut, mais essayer de le faire bien, et surtout le faire savoir. ( au marché du dimanche ....)

Bref à l'image de notre président .

Juste une question ,monsieur
Marie.Anne72 jeu, 16/05/2013 - 10:03

Juste une question ,monsieur lefoll....quand allez vous expliquer au peuple que les caisses sont vides ,je ne parle pas de celles celles de la ville ,de celles de la France ,les gens ne sont pas naifs ....mais ....de celle de VOTRE europe ?

candidat maire à l'insu de son plein gré
mauricette (non vérifié) jeu, 16/05/2013 - 13:28

En réponse à Marie.Anne72 - Juste une question ,monsieur

l'annoncer le plus tard possible et laisser le maire actuel se carboniser ,on le voit partout sur les medias nous expliquer que tout va bien ,encore mieux,tojours mieux . En attendant les municipales où les promesses du "connivent" se seront ecroulées ,quelles promesses nouvelles pourra faire le non candidat avec des caisses vides, la facture d'un stade à 50 millions ,une delinquance toujours en hausse ,sans compter les eternelles depredations de la FDSEA.
Quand meme une bonne nouvelle ,la reforme de la PAC initiée par la commission europeenne devrait aboutir en Juin si les ministres concernés arrivent à se mettre d'accord ,ce serait la fin des subventions par la Pac des golfs et des aeroports (si,si) mais sans doute une forte baisse de subventions pour la France.
En attendant la loi sur les cumuls que le "connivent" n'a pas le courage de faire ,il faudrait apres avoir été élu député expliquer un second mandat executiif. il est vrai qu'un remaniement du gouvernement se profile.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.