Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Réserve parlementaire : du mieux dans les critères d'attribution

0 19.06.2015 17:26
Le comité d'attribution initié par le sénateur Jean-Pierre Vogel.

Le comité d'attribution initié par le sénateur Jean-Pierre Vogel.

Il y a du mieux dans la transparence de l'attribution de la réserve parlementaire.

En Sarthe, c'est Jean-Pierre Vogel, élu sénateur (Les Républicains) en septembre dernier qui montre l'exemple.

Il a réuni mercredi un comité d'attribution composé de huit élus pour répartir les 138 000 € de sa réserve parlementaire alloués cette année. « Je l'avais indiqué pendant la campagne des sénatoriales. C'était un engagement » explique Jean-Pierre Vogel. « La réserve parlementaire est souvent critiquée. Il s'agit d'argent public et je souhaitais être plus transparent dans les critères d'attribution. Je ne veux pas non plus que l'on me dise ensuite que j'ai favorisé mes copains ».

Autour de Daniel Coudreuse, maire de Brûlon et de Christelle Morançais, conseillère municipale du Mans, six autres élus locaux : Jean-Louis Clément, maire de Saint-Ouen de Mimbré, Patrick Desmazières, conseiller municipal de Champagné, et conseiller départemental, Joël Méténier, maire de Saint-Symphorien, Solange Carré, maire de Chenu, Nadine Cecconi, maire d'Aillières-Beauvoir et Nathalie Dupont, maire de Laigné-en-Belin. Leur rôle : définir les projets ds communes susceptibles de recevoir une partie de la réserve du sénateur.

« Ils sont de toutes sensibilités et ils ont planché pendant deux heures » explique Jean-Pierre Vogel qui invitera l'an prochain les maires des communes bénéficiaires à intégrer à leur tour le comité d'attribution de la réserve parlementaire. Seuls Daniel Coudreuse et Christelle Morançais restent les co-présidents pendant la durée du mandat.

Liste des communes bénéficiaires

Coulombiers : 20 000 € (aménagement du centre-bourg).

Lombron : 13 000 € (construction d'une maison pluridisciplinaire).

Rouessé-Fontaine : 10 000 € (enfouissement des réseaux électriques).

Saint-Célerin : 24 000 € (réhabilitation de l'ancienne école).

Tennie : 20 000 € (travaux d'aménagement de rues).

Tresson : 4 332 € (aménagement d'un bâtiment communal).

Etival : 12 375 € (réfection de la chaufferie de l'école).

Mamers : 10 000 € (sécurisation d'un carrefour).

Saosnes : 2040 € (rénovation de la porte de l'église et le coq du clocher).

Serge Danilo

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.