Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Politique : Christophe Counil répond à Jean-Marie Geveaux

0 27.01.2013 12:13
Christophe Counil répond à Jean-Marie Geveaux.

Christophe Counil répond à Jean-Marie Geveaux.

Photo archives « Le Maine Libre »

Christophe Counil, n’a pas tardé à réagir aux propos de Jean-Marie Geveaux, président du conseil général, qui, lors d'une cérémonie de voeux à Mamers, s’est alarmé du projet de réforme territoriale et craint « la mort des départements ». 

Le chef de file du groupe des élus de gauche au conseil général dénonce « le discours totalement schizophrénique du président du Conseil général de la Sarthe. (…) Ces propos alarmistes et totalement infondés sont teintés d’une très forte hypocrisie", écrit Christophe Counil.

"Il y a encore quelques mois, M. Geveaux approuvait une réforme qui visait à supprimer les conseillers généraux au profit d’un élu hybride qui aurait dû siéger à la fois à la Région et au Département. Une réforme qui aurait conduit à la disparition progressive des Départements. En outre, la réforme prévoyait également un redécoupage des cantons qui serait alors passé de 40 à 31. Si M. Geveaux craint une disparition des Conseils généraux, pourquoi n’at-il jamais protesté contre la réforme mise au point par le gouvernement de François Fillon ? Pourquoi le fait-il aujourd’hui ? La technique permanente du double langage n’est plus acceptable car elle conduit à discréditer la parole des dirigeants politiques . Nous, élus de Gauche n’avons jamais cessé de réclamer le redécoupage des cantons afin de mettre fin à un découpage archaïque qui met à égalité un canton peuplé de 36 904 habitants (Le Mans Nord-Ouest) et un canton peuplé de 3 937 habitants (La Fresnaye-sur-Chédouet) soit un rapport de 1 à 10. Une rupture d’égalité des citoyens qui a été pointée du doigt par le Conseil constitutionnel à de multiples reprises et exigeait une réponse adaptée."

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.