Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Perche sarthois 1 250 signatures contre la fusion des syndicats d'eau

0 11.10.2013 15:52
Louis Bonhomme a lancé une pétition sur la commune de La Chapelle-du-Bois "pour le porte-monnaie des Chapellois".

Louis Bonhomme a lancé une pétition sur la commune de La Chapelle-du-Bois "pour le porte-monnaie des Chapellois".

Photo "Le Maine Libre"

A l'initiative d'habitants ou d'élus, une pétition a été lancée dans plusieurs communes du canton de La Ferté-Bernard : La Chapelle-du-Bois, Avezé, Souvigné-sur-Même, Préval, Dehault et Nogent-le-Bernard (canton de Bonnétable). Six communes qui ont en commun de se trouver sur le territoire du Siaep (Syndicat intercommunal d'alimentation en eau potable) du Perche sarthois.

La Chapelle-du-Bois, seule commune favorable à la fusion

Les 1 250 signataires réclament l'annulation de la fusion de leur syndicat d'eau avec le Siaep voisin du Vairais afin de "sauver leurs factures". Une démarche soutenue par le président du syndicat du Perche sarthois, Georges Fouasnon, farouchement opposé à cette fusion. "Le syndicat du Vairais a de gros investissements à réaliser, ce qui entraînera forcément une augmentation du prix de l'eau pour tout le monde", dit-il.

La pétition va être envoyée au préfet. Un recours a également été déposé auprès du tribunal administratif. Et un référé (procédure d'urgence) est en préparation. Objectif : mettre un terme au mariage entre les deux syndicats, qui doit entrer en vigueur en janvier prochain.

Parmi les six communes que comprend le Siaep du Perche sarthois, une seule s'est prononcée en faveur de la fusion. Il s'agit de La Chapelle-du-Bois. Le maire Jean-Paul Dubois estime que cela n'entraînera pas d'augmentation des prix. "Nous avons étudié le dossier et constaté que s'il devait y avoir fusion, le plus souhaitable serait de le faire avec Saint-Cosme (le Siaep du Vairais, NDLR). Nous avons le même fonctionnement et un prix de l'eau similaire. Et cela permettrait de mutualiser nos moyens."

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.