Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Attaques à Paris Au moins 120 morts, l'état d'urgence est décrété

2 13.11.2015 22:31
  • Photo AFP



  • Photo AFP


  • Photo AFP


Une centaine de personnes sont décédées dans des attaques multiples dans le secteur du Stade de France, et à Paris rue de Charonne ainsi que dans la salle de spectacle du Bataclan où une prise d'otages est en cours. Dans une allocution télévisée, le président François Hollande a déclaré l'état d'urgence, demandé des renforts militaires et annoncé la fermeture des frontières. "C'est une horreur", "des attaques terroristes sans précédent", a-t-il déclaré. 


[01h15] Une centaine de morts étaient à déplorer à l'issue de la prise d'otage qui s'est déroulée vendredi soir dans la salle du spectacle du Bataclan à Paris, a appris l'AFP de sources policières. 

Trois terroristes présumés ont été tués lors de l'assaut mené par la police, selon ces sources.

Une source proche de l'enquête a relevé que l'assaut venant de se terminer, il était pour l'heure impossible d'établir un bilan précis.

[0h30] Attentats à Paris: assaut de la police au Bataclan, où une prise d'otages était en cours (AFP)

[0h15] Outre les 39 morts, une cinquantaine de personnes ont été blessées et sont dans un état très critique, selon un nouveau bilan établi par une source proche de l'enquête.

Le président François Hollande a annoncé avoir demandé des "renforts militaires" pour empêcher de nouvelles attaques et déclaré avoir mobilisé "toutes les forces possibles" pour la "neutralisation des terroristes" responsables des attentats meurtriers vendredi soir à Paris. 

[Minuit] Un nouveau bilan dénombre 39 morts, selon l'AFP.

Les attentats qui ont frappé la capitale française vendredi soir "ne sont pas seulement une attaque contre Paris", mais "une attaque contre toute l'humanité et nos valeurs universelles", a déclaré Barack Obama lors d'une brève allocution à la Maison Blanche.

Briefé sur les événements en cours à Paris, le président américain a ajouté que les Etats-Unis allaient aider la France à "traduire les terroristes en justice", tout en notant qu'il était encore trop tôt pour savoir qui avait fomenté ces attaques, destinées à "terroriser des civils innocents".

 

 

[Mise à jour à 23h55] Prise de parole en direct de François Hollande qui déclare "l'état d'urgence" et annonce "la fermeture des frontières"


 

[Mise à jour 23:15] Le président Hollande, le Premier ministre Manuel Valls et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve sont réunis en cellule de crise au ministère de l'Intérieur place Beauvau après les fusillades meurtrières qui ont éclaté à Paris vendredi soir, a indiqué Matignon à l'AFP.

"Le Président de la Répuplique, le Premier ministre, le ministère de l'Intérieur (sont) en cellule interministérielle de crise à Beauvau", selon les services de Manuel Valls.

 

 

[Mise à jour à 23 heures] Au moins 30 personnes sont décédées dans des attaques multiples dans le secteur du Stade de France, et à Paris rue de Charonne ainsi que dans la salle de spectacle du Bataclan où une prise d'otages est en cours, a indiqué vendredi soir la préfecture de police à l'AFP. 

Selon le tout premier bilan de la préfecture de police de Paris, trois personnes ont été tuées dans des explosions dans le secteur du stade de France où se déroulait un match amical France-Allemagne et 15 sont décédées au Bataclan.

 

 

Interrogée peu après 22h30, la préfecture de police dénombrait "au moins trois fusillades, peut-être quatre dans le secteur du Bataclan (XIe arrondissement) et rue de Charonne (Xe arrondissement)".

Le président François Hollande qui se trouvait au Stade de France aurait été exfiltré du stade par ses services de sécurité.

Le stade est bouclé, plus personne n'entre et ne sort. 



Commentaires (2)

C'est pas fini !
Daniel sam, 14/11/2015 - 11:05

Avec les deux derniers gouvernement pourris, ce n'est que le début de la fin de la France, personne ne voit l'avenir de la France ! ce sont les enfants qui paieront plus tard l'incompétence du gouvernement actuel raciste anti Français.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.