Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Un Sarthois démissionne de la vice-présidence de la Région

2 25.01.2013 19:50
Thierry Pradier, un élu sarthois qui démissionne de son poste de vice-président à la Région.

Thierry Pradier, un élu sarthois qui démissionne de son poste de vice-président à la Région.

natacha longeray

Thierry Pradier, conseiller régional Europe Ecologie-les Verts, a donné sa démission, ce vendredi, de la vice-présidence de la commission finances.


Ces décisions ont « un lien avec le problème de l’aéroport à Notre-Dame-les-Landes », confirme Thierry Pradier. « C’est un acte personnel qui est lié au militant que je suis. Je suis prêt à faire des compromis mais jusqu’à une certaine limite. »
L’élu sarthois veut ainsi protester contre le soutien du conseil régional au projet. Voilà qui pourrait animer la session budgétaire programmée jeudi et vendredi au conseil régional. Il s’abstiendra sur une partie du budget.

En clair, il votera les lignes budgétaires des commissions présidées par EELV (Emploi, formation, professionnelle et métiers de demain pour l’un, éducation et apprentissage pour l’autre) mais s’abstiendra sur le reste.

Coup d’éclat isolé ou début d’une véritable scission écologiste sur le dossier du prodjet d’aéroport ? La question se pose avec d’autant plus d’acuité que le PS, seul, n’a pas la majorité dans l’hémicycle régional.
Thierry Pradier ne s’en cache pas : «C’est un acte individuel, pour l’instant. Il fallait bien que quelqu’un commence, c’est moi. Je mets mon parti en difficulté, j’en ai conscience mais j’étais trop mal à l’aise sur le dossier Notre-Dame-des-Landes ». Ce que Franck Louvrier, élu UMP de la même commission, confirme à mi-mots : «Je sens les écologistes très tendus actuellement ».
Du côté du PS, on dédramatise : « C’est un élu inexistant qui se met en dehors de la majorité : on en prend acte » commente laconiquement l’entourage de Jacques Auxiette. Même si, « on aimerait tout de même être rassuré par Jean-Philippe Magnen » confie un proche en aparté.
Le « patron » d’EELV à la Région, également porte-parole national du mouvement, donne jusqu’à présent l’impression de bien maîtriser ses troupes et s’en sort plutôt correctement dans un délicat numéro d’équilibriste.
Et il est clair : « C’est un acte isolé. Il n’y a pas une ligne budgétaire de plus que ce que l’accord avec le PS prévoyait et nous travaillons sur ce budget en coopération ». En off, des élus EELV ne décolèrent pas contre leur collègue sarthois et son geste « inconsidéré au moment où l’on bataille sur le terrain, où la commission du dialogue nous offre des perspectives de victoire».


Natacha Longeray
Pierre-Marie Hériaud

Commentaires (2)

Fausse demission
mauricette (non vérifié) sam, 26/01/2013 - 15:03

il conserve bien entendu ses indemnites puisqu'il est toujours conseiller regional. C'est le principal,quelques milliers d'euros mensuels quand meme,ça aide à payer le chaufage .
On peut se demander pourquoi le PS continue à faire élire des écolos ou des communistes qui passent leur temps à leur tirer dans les pattes.,ils sont masos ou quoi?
En se faisant élire sur des listes de gauche par des voix de gauche ,les écolos connaissaient depuis longtemps le dossier de l'aeroport:ils auraient du honnetement se retirer de ces listes au lieu de tromper l'electeur.
Il y en a marre de ces listes électorales où on essaie systematiquement de placer des gens que personne n'elirait autrement. .

Pourquoi aller voter ?
RASPOUTINE sam, 26/01/2013 - 12:34

Si un Vice-président de Région est un "élu inexistant" alors il y a lieu de supprimer tous les postes de vice -président.

Belle économie à réaliser.

et la réflexion du PS en dit long sur leur état d'esprit !!!!!!

Quel bel humanisme

Jaurès doit se retourner dans sa tombe

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.