Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Le père retranché dans une grue depuis vendredi est prêt à descendre

4 18.02.2013 10:46
Le père retranché dans une grue depuis vendredi est prêt à descendre.

Le père retranché dans une grue depuis vendredi est prêt à descendre.

Photo "Presse Océan"

Le père divorcé, retranché depuis vendredi dans une grue à Nantes, pour réclamer le rétablissement de son droit de visite sur son fils, a annoncé ce lundi qu'il allait descendre après la réunion d'associations avec la ministre de la Justice prévue cette semaine.

"Je vais descendre après la réunion de Mme Taubira avec les associations" de défense des droits des pères, a affirmé Serge Charnay, 42 ans, "sauf si vraiment il y avait des imprévus pour d'autres raisons".

Commentaires (4)

Ecart de langage .
phuthanhdanh1 lun, 18/02/2013 - 20:13

Après quatre jours et trois nuits pour rien ! Ce Monsieur a décidé de quitter la grue . Puis devant les Journalistes , cet homme a qualifié les Dames Ministres de " Bonnes femmes ". Cet écart de langage ne va pas plaider en sa faveur .Je le condamne fermement .de ce dérapage verbal .

La justice en cause ?
mauricette (non vérifié) lun, 18/02/2013 - 17:44

qu'on arrete de confier à la justice qui est loin d'etre competente dans tous les domaines le droit de decider dans ce type d'affaire.Il doit y avoir une mediation qui laiise un temps aux parents de retrouver leur equilibre apres une separation. Les separations sont loin d'etre une partie de plaisir pour ceux qui sont concernés. Reste à savoir si la justice est reellement apte à juger.

un juge des affaires familiales de Meaux ,agé de 36 ans, qui aurait entretenu des conversations à caractère sexuel sur MSN avec une mineure,a été mis en examen et suspendu il y a quelques jours ,son role etait de trancher les drames de ce type. Etait il neutre?

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.