Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mulsanne Le Festival d’accordéon a tenu ses promesses

0 04.03.2013 18:35
« On s’est téléphoné et on s’est dit : on y va ! »

« On s’est téléphoné et on s’est dit : on y va ! »

Photo "Le Maine Libre", Olivier Blin

Pour la 29e année consécutive Mulsanne accueillait dimanche le Festival National d’accordéon. Un bel exemple de pérennité. Il faut reconnaître que les accros du musette gardent la jambe souple et le mollet frétillant.

Eux-mêmes des fidèles, André du Breil-sur-Merize et son beau-frère Jean-Claude du Mans viennent tous les ans : « Mais avec nos épouses, on ne vient pas chercher des cavalières. » Il y a quelques semaines ils avaient rejoint Pollux, le fondateur de « l’épreuve » dans son fief d’hiver à Termignon-la-Vanoise, dans le Vercors. Le musette dans la neige. 

Du podium, paso doble, java, valse se succèdent, se déversent en cataractes sur une piste où l’on attend que cela. Les danseurs sont infatigables. « On en a vu d’autres, c’est pas ça qui va nous arrêter », protestent ensemble Claude de La Flèche et Jacqueline d’Oizé. 

La cadence s’accélère et il n’y a pas d’essoufflés. Comme s’il s’excusait, Jean-Pierre de Roëzé et fidèle depuis le premier festival plaide : « On ne peut pas ne pas danser. » « Et puis on est venu pour ça », renchérissent Claudine et Jacky de Coulaines. 

Toutefois, pour Moïsette de La Flèche et Daniel de Vion, c’est une découverte : « On aime bien l’ambiance, on s’éclate. » Alain apprécie en connaisseur, il prend des cours d’accordéon avec Dominique Coutant, son professeur de La Flèche. 

Une tablée du Belinois, ils sont huit. « On vient depuis des années. On s’est téléphoné et on s’est dit : on y va ! »

Ils y sont. Et avec 140 autres inconditionnels, ils sont restés jusqu’à la fin, ils sont rentrés chez eux en même temps que le soleil passait l’horizon…

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.