Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Miss Pays de la Loire Candice Delaroche : "J'ai atteint mon but"

0 03.09.2012 11:45
Candice Delaroche : « Je serai Miss le week-end, autrement je suis étudiante »

Candice Delaroche : « Je serai Miss le week-end, autrement je suis étudiante »

Vendredi soir à Beauvoir-sur-mer (Vendée), une Sarthoise décrochait le titre de Miss Pays de la Loire-Prestige National devant 18 candidates de la Région, dont quatre du département.

« Le Maine Libre » : Y a-t-il une vie hors les couronnes ? 

Candice Delaroche : Dès ce lundi, je rejoins les cours de BTS en assurances à Angers. Je suis une formation en alternance, deux jours de cours et le reste de la semaine en entreprise chez un assureur de La Flèche. Les galas, ce sera pour les week-ends. 

Etudiante en semaine et miss le reste du temps ?

J’ai atteint mon but. C’est extraordinaire. J’ai encore du mal à réaliser que je suis Miss Pays de la Loire-Prestige National. Je m’étais déjà présentée l’an dernier. C’est mon ancienne prof de français du collège du Vieux-Chêne à La Flèche, Audrey Venien (qui elle a déjà été Miss Albigeois en 1995) qui m’a encouragée à me présenter. J’ai déjà été 2e Miss dauphine des Pays de la Loire en 2011.

C’est une distinction, un loisir ?

J’adore défiler, même hors des concours, pour des créateurs. On voit du beau monde. J’y prends beaucoup de plaisir. Mes parents sont très fiers. Ils ont versé leur larme vendredi soir. Ma maman m’a toujours encouragée. C’est mon coach, elle me suit, elle est tout le temps derrière moi. Et mon copain Jérémy, lui aussi, est très fier de moi.

Une occasion de recevoir des cadeaux ? 

Pour ça oui, j’ai été gâtée. Une créatrice, Bérengère Gilbert m’a offert une robe, rouge, très évasée. J’ai eu une parure de bijoux de la part d’un joaillier. Et puis du maquillage, des chocolats…

Mme de Fontenay n’a pas toujours été très tendre pour les Sarthoises ? 

Madame de Fontenay était bien là. Elle était très fière, très contente et elle l’a dit. On est deux Sarthoises à se suivre pour ce titre. on se connaît bien toutes les deux. 

Un titre, des responsabilités, une ambition, un emploi du temps chargé ?

Maintenant, je vais devoir faire le show aux autres élections de miss, remettre les écharpes. La prochaine fois c’est pour Miss Bretagne. Mais le but principal c’est le titre de Miss Prestige National à Paris en décembre. J’y serai pour représenter les Pays de la Loire.  J’aurais encore du temps pour mes amis, pour faire de la photo, c’est mon loisir et du step. Mais c’est sûr, mes week-ends seront pris pour participer à des galas. Non ce n’est pas trop fatigant et quand ça plaît, on fait ça avec plaisir…

Propos recueillis par

Jacques GUICHARD

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.