Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mineurs étrangers Vive réaction de la Ligue des droits de l’Homme et des Verts

8 01.07.2014 16:24
La Ligue des droits de l’Homme et le Réseau Education sans frontière (RESF) demandent une entrevue au président du Conseil général, Jean-Marie Geveaux, après son annonce vendredi dernier de prendre éventuellement un arrêté pour suspendre l’accueil des mineurs étrangers. Photo archives "Le Maine Libre", Denis Lambert

La Ligue des droits de l’Homme et le Réseau Education sans frontière (RESF) demandent une entrevue au président du Conseil général, Jean-Marie Geveaux, après son annonce vendredi dernier de prendre éventuellement un arrêté pour suspendre l’accueil des mineurs étrangers. Photo archives "Le Maine Libre", Denis Lambert

La Ligue des droits de l’Homme et le Réseau Education sans frontière (RESF) demandent une entrevue au président du Conseil général, Jean-Marie Geveaux, après son annonce vendredi dernier de prendre éventuellement un arrêté pour suspendre l’accueil des mineurs étrangers.

Raison évoquée par Jean-Marie Geveaux : le manque de places dans les structures qui arrivent à saturation.

Le président de la Ligue en Sarthe, Christian Mercier, rappelle que « la protection des mineurs isolés est une obligation légale fixée par le code de l’action sociale et des familles et par le code civil », de même que « cette obligation est prescrite sans distinction des jeunes selon leur origine ».

« La distinction que vous faites, indique Christian Mercier à l’intention de Jean-Marie Geveaux, entre les mineurs du département et les autres est totalement innaceptable et révèle un glissement dangereux vers des discriminations lourdes de menaces pour le respect des droits les plus élémentaires. » Il lui demande instamment de ne pas prendre d’arrêté.

De son côté, pour Europe Écologie Les Verts Sarthe, cet arrêté, s'il était adopté, « serait une entaille aux droits de l'enfant et marquerait un pas de plus de la part du Conseil général à l'encontre des étrangers ».

Sophie Bringuy, conseillère régionale, ajoute que le Conseil général « n'en est pas à sa première action en défaveur des étrangers. Depuis quelques années, ses choix budgétaires – qui sont éminemment politiques - ont abouti à la précarisation des associations œuvrant pour l'insertion des personnes étrangères, notamment en coupant vivement dans les financements dédiés aux ateliers de vie sociale. »

L’élue ajoute que « ce choix est contraire à la convention internationale des droits de l'enfant » et annonce son intention d’interpeller le gouvernement. « Les enfants ne doivent en aucun cas être les victimes des coupes budgétaires. »

Commentaires (8)

chiche
logjeuhan (non vérifié) mer, 02/07/2014 - 10:16

Ce n'est que de la com à usage electoral , il sait tres bien que cet arreté illegal mettrait fin definitivement à la carriere de son candidat ,le sosie de l'acteur .
Pas cap !
Mauricette

Révolte
Pandore mer, 02/07/2014 - 07:14

Les représentants EEV ne représentent rien.

Depuis quelques mois les militants écologistes, les vrais, au travers de leur :
association, revue, article, réunion, commencent à se révolter.

C'est une révolte contre le PS, mais surtout contre des caciques autoproclamés "écolo", qui se fourvoient avec le gouvernement.

Beaucoup d'écolo proche de la nature, bondissent lorsqu'on leur parle de "transgenre",
GPA, semences transgéniques et accords transatlantique.
Je ne parle même pas du nucléaire et autres sujets classiques.

Nous avons tous une âme d'écolo,
mais certains avides de pouvoir, on découvert que dans ces partis, les adhérents ne se battaient pas entre eux pour obtenir un siège.
Il est donc plus facile de se retrouver à un poste à responsabilité, y compris pour les imposteurs .

mineurs etrangers
gas bouel mar, 01/07/2014 - 20:20

pauvres élus vert vous ne devez votre place que grâce a la pitié de la gauche car plus guère de personne ne vous accorde leurs voix
alors sil vous plait prenez chez vous le surplus de mineurs qui n ont rien a faire dans notre pays
et la ont verra si vous avez toujours votre grand cœur" mediatique "

le contribuable français
forhand mar, 01/07/2014 - 18:36

le contribuable français aurait donc des obligations envers le reste du monde.
Et s'il a des difficultés à élever ses propres enfants c'est pas grave, il doit soulager la misère de toute la planète. C'est un dû et ce sont les écologistes qui ne représentent rien ni personne qui l'ont décidé!

Qui sont ces associations qui se contentent d'encaisser nos subventions pour nous imposer en plus de devoir éduquer à nos frais tous les enfants du monde ? Des retraités qui s'ennuient?!!?.

C'est tellement facile d'être généreux avec l'argent des autres. Je propose que ces associations ne perçoivent plus de subventions et que l'argent ainsi économisé serve à organiser la rentrée de septembre des enfants !

Halte à l'hypocrisie
Pandore mar, 01/07/2014 - 18:15

Ces obscures assos ne représentent rien, si ce n'est leur présidents qui vivent de nos impôts.

Il faut savoir que les migrants brûlent leurs papiers en arrivant en Europe. Ensuite beaucoup se déclarent mineurs .

Ces assos viennent de refuser que des tests osseux soit effectués pour estimer leur âge.

Bon, leur avis on s'en tape, mais cela montre leur niveau de bêtise !

Ils nous parlent de droits à toutes les sauces, mais ces droits concernent le PEUPLE FRANCAIS.

Et nous avons également des DEVOIRS, mais c'est un mot qui leur est inconnu .

Halte à l'hypocrisie
Pandore mar, 01/07/2014 - 18:15

Ces obscures assos ne représentent rien, si ce n'est leur présidents qui vivent de nos impôts.

Il faut savoir que les migrants brûlent leurs papiers en arrivant en Europe. Ensuite beaucoup se déclarent mineurs .

Ces assos viennent de refuser que des tests osseux soit effectués pour estimer leur âge.

Bon, leur avis on s'en tape, mais cela montre leur niveau de bêtise !

Ils nous parlent de droits à toutes les sauces, mais ces droits concernent le PEUPLE FRANCAIS.

Et nous avons également des DEVOIRS, mais c'est un mot qui leur est inconnu .

« Les enfants ne doivent en
robertsand mar, 01/07/2014 - 17:39

« Les enfants ne doivent en aucun cas être les victimes des coupes budgétaires. », jolie phrase.
Les fonds du CG (comme d'autres fonds d'ailleurs) est une somme d'argent non renouvelable sur demande, donc il faut bien faire des choix dans sa distribution, non ? Si les enfants, étrangers (qui peuvent demander à leur pays d'origine de s'occuper d'eux quand-même) ne doivent pas être les victimes des coupes budgétaires, alors qui ??? Ces associations grassement subventionnées doivent apporter la solution, au lieu de toucher hurler après des organismes qui ont mis déjà pas mal la main à la poche (les contribuables français aussi donc). Peut-être devraient ils aller directement dans les pays de ces enfants mineurs sermonner les Responsables de ces exodes et non toujours critiquer et menacer les payeurs que nous sommes tous.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.