Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mariage gay Olivier Châble : « Le sentiment que notre dignité est piétinée »

16 18.01.2013 16:41
Olivier Châble est l'und est l'un des fondateurs de l'association Homogène, au Mans.

Olivier Châble est l'und est l'un des fondateurs de l'association Homogène, au Mans.

Photo « Le Maine Libre », Hervé Petitbon

À la veille d'un rassemblement en faveur du projet de loi sur le mariage pour tous, qui se déroulera samedi à partir de 15 heures, place de la République (1), Olivier Châble, l'un des fondateurs de l’association Homogène (2) s’exprime sur la question du mariage, de l’adoption pour les couples homosexuels et sur la mobilisation des adversaires du projet de loi Taubira.

Quel est votre sentiment après l’ampleur de la manifestation de dimanche ?
Olivier Châble : "Je suis triste qu’autant de gens puissent se mobiliser contre les droits d’une partie des Francais. Je pensais que depuis 1999, date du vote du Pacs, les mentalités de la société française avaient évolué. Qu’il ne restait qu’une toute petite minorité de personnes bloquées sur la représentation qu’elles avaient de l’homosexualité.
J’éprouve aussi de la colère car on est sur des projections, des croyances, des fantasmes. Il n’y a pas de débat de fond. Certains acteurs politiques de premier plan, dont le rôle est d’éclairer le peuple, jouent sur les peurs. Or, ce projet de loi s’inscrit sur ce qui fonde notre République : la liberté, l’égalité, la fraternité.
Qu’est-ce qui vous a le plus choqué ?
Je trouve que dans certains médias, il n’y a pas assez de questionnement sur ce qui est assené sans preuve. On a laissé certaines personnes dire n’importe quoi. Il y a eu des amalgames et des glissements terribles sur le thème du mariage et de l’adoption. On a entendu parler de marchandisation, de proxénétisme, d’inceste, de pédophilie, de zoophilie.
Que pensez-vous des homosexuels contre le mariage ?
Je ne comprends pas pourquoi ils se mobilisent contre le projet de loi. Que des homosexuels n’aient pas envie de se marier, c’est légitime. Cette loi donnera une liberté supplémentaire, sans créer aucune obligation. Aucun homosexuel n’aura le couteau sous la gorge pour se marier !
Il y a encore des homosexuels qui ont du mal à s’affranchir et à s’assumer comme tel. Certains sont encore convaincus qu’ils ne sont pas normaux et qu’ils ne méritent pas l’égalité à cause de leur différence. Cet argument tiendrait si on choisissait d’être homosexuel. Or on ne le choisit pas, cela s’impose à nous.
Est-ce une période difficile à vivre ?
Oui c’est très violent. Aujourd’hui la majorité des homosexuels ont le sentiment que leur dignité est piétinée par un mouvement qui avance masqué. L’homophobie est à mon sens extrêmement centrale dans ce mouvement.
Beaucoup parmi les opposants estiment qu’ils ne sont pas homophobes. Or leur message crée un clivage et suppose qu’un être hétérosexuel est supérieur en droit à un être homosexuel. J’estime que le mariage pour tous va faire avancer les mentalités et va contribuer à faire évoluer la notion de famille. Maintenant, il n’y a plus un modèle familial mais plusieurs. Pourquoi un couple homoparental donnerait-il moins d’amour à un enfant et entretiendrait le mensonge sur son origine ? Je crois que certaines personnes ont peur que les enfants élevés par des couples homosexuels deviennent homosexuels. Qu’elles se rassurent !
Cela a-t-il changé certaines relations avec votre entourage ?
Non, pas dans mon entourage. Je n’ai pas perdu d’amis. J’ai des discussions et des points de divergence avec certains. En revanche, au niveau sociétal, c’est très lourd et j’attends que certains politiques arrêtent de jeter de l’huile sur le feu. Reconnaître le mariage pour tous, en Belgique ou en Espagne, ça n’a pas remis en cause l’équilibre de la société.
Pensez-vous qu’il va y avoir une grosse mobilisation samedi au Mans et le 27 janvier à Paris ?
Je ne sais pas. 4 ou 5 % de la population est directement concernée par le projet de loi. Une grande majorité des gens estime que le projet de loi va passer. La mobilisation est donc moins forte que chez les anti mariage pour tous. L’enjeu n’est pas la guerre des chiffres. Samedi au Mans, au cours du rassemblement, nous rencontrerons les gens, nous les informerons".

 

Propos recueillis par Isabelle JULIEN


 

(1) Le collectif Égalité 72 (regroupant Homogène, LDH, AIDES, Homodonneur, SOS homophobie, SOS racisme, Collectif féministe, Unef, FSU, Solidaires, PS, EELV, MJS, PCF, PG, GA et NPA) se rassemblera ce samedi 19 janvier à partir de 15 heures, Place de la République au Mans. Du théâtre de rue et de la musique sont prévus, ainsi que des stands pour informer et souscrire au déplacement à Paris pour la manifestation du 27 janvier.

 

(2) L’association mancelle milite depuis 17 ans pour les droits des lesbiennes, gays, bi et trans.

 

Commentaires (16)

à Moïsette ....
jean-luc 1 dim, 20/01/2013 - 08:04

Vos propos sont plein de bon sens ,à titre personnel je suis contre ce projet de loi ,mais c'est l'évolution de la société il ne faut pas être rétrograde ,NON les homosexuels ne sont pas déviants ,contrairement à ce que pense une minorité de " biens pensants " sur ce forum !.
Par contre l'homophobie est une " tare " et est une sorte de racisme primaire ,dans les pays nordiques il y a belle lurette qu'ils ont voté cette loi tant contestée ici ,au milieu des cortèges anti mariage ,il y a une foultitude de personnes qui manifestent non pas contre ce projet de loi mais contre ce gouvernement !,il faut dire que tous ces " ténors " de droite non pas digéré l'amère défaite ,eux qui se voyaient plus beaux qu'ils ne sont en réalité !

@jean
phuthanhdanh1 dim, 20/01/2013 - 09:49

En réponse à jean - à Moïsette ....

Depuis le Président de la République Vincent AURIOL jusqu'à Monsieur Nicolas Sarkozy , il n'y avait aucun projet de loi sur le mariage pour tous . A peine sept mois d'existence , le gouvernement P S s'est lancé dans de nombreux projets et de lois ,. c'est comme pour montrer aux français QU' IL TRAVAILLE .Même ceux qui ont voté pour P S , ils se sont aperçus qu'ils se sont trompés .Ils sont déçus ..

J'ai
Moïsette sam, 19/01/2013 - 19:59

déjà donné mon opinion et, je précise que si j'avais eu un enfant homosexuel, il n'aurait pas été mis dehors. Lorsque nous sommes parents, je pense que seul le bonheur de nos enfants compte. Enfin, c'est juste mon opinion personnelle.

Tout est dit dans ces deux phrases.
couleursdoc sam, 19/01/2013 - 14:30

"On a vu vu deux jeunes gens en rupture avec leur famille à cause de leur déviation sexuelle. Heureusement que mon fils ne soit (n'est pas) comme çà , sans quoi je lui (le) ficherais dehors." de THANHDANHPHU

Le refus absolu de voir où se trouve sa responsabilité dans une logique d'exclusion est exprimée ici avec clarté. Ce ne serait pas l'homophobie qui séparaient les enfants de leurs familles, ce serait la "déviation sexuelle" des gays et des lesbiennes la responsable. Comme l'Organisation Mondiale de la Santé l'a souhaité, l'homosexualité a été retirée de la liste des maladies mentales le 17 mai 1990. Puisqu'il ne s'agit pas là d'une maladie, nul traitement ne pourrait être appliqué pour faire changer la donne. Les homosexuel/les ne sont en rien responsables de ce qu'ils vivent. Continuer à vouloir les punir de leur nature relève en revanche pour le moins de l'aveuglement, pour le pire de la psychiatrie.

Ensuite, la personne qui se cache derrière ce pseudo nous abreuve régulièrement de message qui alerte sur les dangers que l'on ferait courir aux enfants si les gays et les lesbiennes avaient le droit d'adopter. Mais aujourd'hui elle nous dit que si son enfant s'avérait être homosexuel, elle n'aurait pas la moindre hésitation à le mettre à la rue, avec tous les dangers que cela comporte. Belle preuve d'inhumanité s'il en fallait encore de la part de personnes qui n'acceptent pas d'être qualifiées d'homophobe.

@OCHABLE
phuthanhdanh1 dim, 20/01/2013 - 15:10

En réponse à OCHABLE - Tout est dit dans ces deux phrases.

D'abord , mes excuses pour la faute de français: LUI au lieu de LE .Mais pour un gars comme moi qui vient de l'Asie du Sud-Est , c'est déjà une hardiesse de s'aventurer dans une langue la plus complquée de toutes les langues.. .
Ceci dit , j'ai reçu de mes parents une éducation très stricte..Dans ma famille , rien à signaler sur la sexualité " à part ". Ce n'est qu'en Europe que je découvre les homos et les lesbiennes .J'ai eu l'occasion de visiter les pays musulmans , mais pas la moindre trace des homos ou les lesbiennes dans les rues .Tout cela peut expliquer que dans ces pays ,l'homosexualité est passible de la pendaison
Je répète encore une fois que je mettrais mon fils dehors s'il était homo .Je vis pour ma famille et non pas pour ce que pensent mes voisins les plus proches ..

Merci de votre intérêt …
olivier-lemans sam, 19/01/2013 - 11:39

En réponse à THANHDANHPHU - @olivier Le Mans

Quelle n’est pas ma surprise de voir votre commentaire ici, même s’il est des plus « vide »
N’avez-vous donc plus aucun argument et aucun avis au point de solliciter ceux des autres commentateurs ?
Quelle n’est pas encore ma surprise de voir votre réaction ici sur ce sujet alors que dans un commentaire du 15 janvier intitulé « il est temps de changer de registre ! », je vous cite : « … vous tournez autour des homos, des lesbiennes et des enfants adoptés. Il y a des gens dits normaux sont la de votre histoire. Cet après midi, il y eu une cérémonie aux Invalides pour rendre hommage au pilote d’hélicoptère mort en service eu Mali. Les homos et les lesbiennes s’en balancent. Je ne ferai plus de commentaire sur cette rubrique ».
Plusieurs réflexions me viennent à l’esprit :
Ou vous ne vous souvenez plus de vos propres commentaires.
Ou vous n’avez pas d’autres sujets pour réagir ou vous oubliez vos résolutions.
Ou, ce qui me fait plaisir, et comme vous le précisez, « vous tournez autour des homos… ». Certes le sujet a l’air de tant vous passionner qu’on risque de se poser des questions sur votre motivation. Et la je me réjouis …

@olivier Le Mans
phuthanhdanh1 sam, 19/01/2013 - 12:02

En réponse à Olivier Le Mans - Merci de votre intérêt …

Je ne vous trouve dans aucune autre rubrique que celle des homos et des lesbiennes ! Vous ne pensez que çà et pour ça .Là , vous réagissez au quart de tour .
Les arguments ? Relisez mes réponses à la jeune dame de Château du Loir .
En ce moment , les actualités mondiales ne manquent pas , mais aucune réaction de votre part .
Les homos et les lesbiennes , il ne faut pas m'en parler . D'ailleurs , sur la chaîne B F M T V de ce matin , on a vu vu deux jeunes gens en rupture avec leur famille à cause de leur déviation sexuelle . Heureusement que mon fils ne soit comme çà , sans quoi je lui ficherais dehors .
Bon défilé cet après midi au Mans ! Et quelle sera votre slogan ? De la P M A pour les homos ?

Belle tolérance et esprit ... de famille
olivier-lemans sam, 19/01/2013 - 12:43

En réponse à THANHDANHPHU - @olivier Le Mans

Je ne réagit pas à toutes les informations comme vous le faites si bien, à tout bout de champs, a tout dire et à ne rien dire.
Vous avez, certes, un avis sur tout et des connaissances sur tous les sujets (même l’utilisation des pneus).
Et comme vous, j’ai un avis bien tranchés (sur certains sujet).
Je ne réagis pas non plus au quart de tour, sauf lorsque l’on me demande mon avis, et c’est bien vous qui l’avez sollicité aujourd’hui ?
Les homos et les lesbiennes, il ne faut pas vous en parlez mais vous en parler très bien pourtant … c’est paradoxale !
Vos propos sont encore et toujours à la limite de l’homophobie, propos qui vous ont valu par le passé, nombres de rappels à l’ordre du journal.

Effectivement, aujourd’hui encore, et vous précisez fièrement que vous en feriez parti, des familles rejettes leurs enfants à cause de leur homosexualité (déviation comme vous dites !!!).
C’est un bien bel esprit de famille (comme celle qui est chèrement défendue par les opposants) et un esprit de tolérance et d’amour dont vous faites preuve.
Je pense que votre fils ne doit pas être fier de vous, comme moi, j’ai pu l’être de mon père, qui à accepter ce que je suis et à m’en parler jusqu’à son dernier soupir sur son lit d’hôpital.

@Olivier Le Mans .
phuthanhdanh1 mar, 22/01/2013 - 19:21

En réponse à Olivier Le Mans - Belle tolérance et esprit ... de famille

Vous n'allez pas me critiquer que j'avais soulevé la question sur les pneus neige ? Regardez , le temps froid , la neige et le verglas dans l'hexagone depuis quelques jours .Combien d'accidents jusqu'à ce jours ? Les gens continuent à circuler sans s'être équipés de façon adéquate .Avant l'accident , les pneus coûtent chers !.Et après l'accident : si j'avais su !

Egalité ?
Marco Lumen (non vérifié) ven, 18/01/2013 - 21:44

Egalité, égalité....

C'est bien là le seul argument avancé depuis le début en faveur de ce projet de loi.

Mais qu'est-ce l'égalité sinon cette capacité à reconnaitre, respecter et honorer les différences?
Ces différences qui enrichissent une société !

Alors, à situation différente, traitement différent. Simplement.
C'est là le principe de la justice, qui seule garantit l'égalité.

Les couples homosexuels peuvent désirer avoir une descendance. C'est légitime. Seulement ce qui doit primer dans une société, dans le vivre ensemble, c'est l'intérêt supérieur de la communauté. Pour notre communauté humaine, il faut continuer de valoriser la seule union féconde: celle d'un homme et d'une femme.
C'est ce qu'on appelle l'écologie humaine: OGM, PMA, même combat !!!
Quant à son corolaire automatique, la GPA, c'est purement et simplement la marchandisation du corps des femmes. Alors où sont les organismes soit-disant féministes?
Mme Weil, elle, ne s'est pas trompé en défilant à Paris ce 13 janvier.
Appliquons le principe de précaution pour ce que nous avons de plus cher: les enfants.

Si l'on entend ici ou là certain avancer la crainte de dérives incestueuses, polygames ou zoophiles, c'est qu'elle existe déjà dans les pays qui ont adopté ce "mariage pour tous", qui en somme, ne serait pas vraiment pour tous...
En effet, qu'est ce qui justifie, in fine, que l'on interdise ces unions, si l'on considère que l'amour seul légitime l'accès au mariage?
RIEN

Alors, OUI au mariage!
OUI à l'union qui seule donne la vie, dans les douleurs sublimes de l'enfantement: 1 HOMME & 1 FEMME

La démocratie, c'est l'Egalité des droits ...
olivier-lemans sam, 19/01/2013 - 13:31

En réponse à Marco Lumen - Egalité ?

L’un des premiers principes constitutionnels est l’égalité entre les citoyens. Alors certes, l’un des arguments de ce projet de loi, se doit d’être l’égalité.

Ce projet de loi n’est pas uniquement une discussion philosophique sur le terme égalité. Il s’agit d’un débat sur des homosexuels et des homosexuelles. Il s’agit de qui ils sont, de cette part importante de leur identité, qui fait d’eux, dans notre société si diverse, des personnes différentes.
Ni meilleures, ni pires, justes différentes.
Et comme vous le soulignez, ce sont ces différences qui enrichissent notre société !

Je me permets de répondre à votre commentaire, dont les arguments sont inlassablement les mêmes et tournent toujours autour des mêmes peurs et des mêmes fantasmes :
- Vous présentez systématiquement comme argument le sort des enfants. Mais comme le précise également LGF, le projet de loi concerne d’abord l’union de 2 personnes.
Permettre à des personnes de même sexe de s’unir pour bénéficier des mêmes droits que d’autres. La filiation dont il est question ne concerne que les enfants déjà présent.
- Vous parlez de « valoriser la seule union féconde » … est ce à dire que les personnes stériles n’ont plus le droit au mariage ?
- Vous évoquez « l’écologie humaine » en comparant OGM et PMA : même combat …
Je ne savais pas que la PMA pouvait avoir des conséquences fâcheuses (voir mortelles) sur la santé des individus. Que vont pouvoir imaginer tous les couples hétérosexuels qui ont recourt à la PMA ?
- Vous arguez le « corolaire automatique » la GPA (la Gestation Pour Autrui, pour les non initiés). Permettez-moi de vous rappeler que celle-ci est interdite en France depuis la décision de la Cour de Cassation de 1991. Elle est donc interdite pour les couples hétérosexuels et le sera également pour les couples homosexuels mariés. A quoi sert cette allusion, si ce n’est propager une idée fausse ? Et c’est bien pour cela que les organismes féministes ne réagissent pas, eux ont bien compris ce point.
- Vous faites encore et toujours allusion à la crainte des dérives incestueuses, polygames et zoophiles… magnifique comme allusion. Pourquoi voulez vous que des couples de même sexes mariés (donc s’agissant de 2 personnes qui s’aiment), dériveraient sur ces points la ? Qu’à ce la ne tienne, aujourd’hui des couples hétérosexuels ont-ils ce genre de choix (qui donc n’est pas régit par le Code Civil aujourd’hui) ? Le mariage a une cadre juridique régit par le code civil, que ce soit aujourd’hui pour des couples hétérosexuels que demain avec des couples homosexuels.

Vos arguments sont à la limite de la vérité, de façon à induire le public dans des fausses idées et instaurant un climat de peur … cela me rappelle une certaine époque.

Par contre, aujourd’hui, ce projet de loi pour une fois n’enlève aucun droit ou liberté à qui que ce soit, mais permet à d’autre d’en avoir.

@ marco lumen
lgflgf sam, 19/01/2013 - 10:37

En réponse à Marco Lumen - Egalité ?

Comme c'est dur de ne pas intervenir après vos propos ! Et moi qui m'était juré de ne plus rien dire !
La loi qui va être présentée ne contient ni les termes PMA ni les termes GPA. Donc elle ne parle pour le moment que du mariage de deux êtres différents et de l'adoption d'enfant déjà existants dans les couples et d'enfants adoptables.
Elle ne force pas les homosexuels à se marier et elle n'empêche pas les hétérosexuels de le faire.
Elle ne force aucune église à procéder à des mariages. Les cathos, les musulmans, les protestants et les juifs pourront continuer à exclure sciemment les homosexuels de leur communautés.
Les pays qui ont mis en place le mariage pour tous ne sont pas au bord de la ruine morale et il n'y pas eu de renversement sociétal notable. Mais par contre le monde de la finance qui a ruiné l'Europe ne vous trouve pas dans la rue à vous opposer à lui et lui met les valeurs républicaines à genoux.
Il s'agit aujourd'hui de régulariser très vite la situation de près de 40 000 enfants selon l'INSEE qui vivent dans des couples homo et qui en cas de pépin du parent "légal" finit dans la famille proche ou pire encore dans des familles d'accueil alors que le conjoint s'en occupe depuis sa naissance.
De toute manière, les mêmes esprits étroits militaient en leur temps tour à tour ou tous contre le droit de vote des femmes, contre l'IVG, contre la contraception, contre les semaines de congés payés, contre les grèves... La liste est longue... Vos amis du 19ème siècle pensait que si les voitures dépassaient le 50km/h, la tête des gens exploserait sous la pression. Au moyen-âge, vous auriez soutenu que la terre était plate.
Et bien tant pis, l'avenir appartient au progrès et non à la réaction conservatrice... Ce mariage se fera !
Vive la république.

Egalité
Pandore ven, 18/01/2013 - 19:27

« Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c'est que l'égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. »
de J. Fiévée

Quand je vois la présence de certaines associations à ce rassemblement :

Homogène, LDH, AIDES, Homodonneur, SOS homophobie, SOS racisme, Collectif féministe, Unef, FSU, Solidaires, PS, EELV, MJS, PCF, PG, GA et NPA

ils sont pour la plupart subventionnés par nos impôts.

Certaines :

Faisant de la désinformation ou de la politique dans les écoles.
Des responsables, qui furent condamnés pour détournement de fonds.
D'autres détruisant des biens pendant les manifestations.

La liste serait longue...

Ce qui me dérange, c'est que de braves citoyens, pleins de bonnes intentions, soutiennent ces mouvements, avec, à leurs têtes des paniers de crabes.

Les buts ne sont pas toujours clairs.

Le meilleurs exemple : SOS Racisme roulant pour le PS, je ne parle même pas des trafics des anciens présidents de cette association.

Enfin, que chacun puisse s'exprimer !

Bon W.E

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.