Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Marçon Microtec développe et édite un logiciel de gestion funéraire

1 03.05.2014 18:53
Raphaël Neve, patron de Microtec informatique et Julien Cosme, qui vantera les mérites du nouveau logiciel Neptune lors du Salon funéraire de Lyon, du 20 au 22 novembre.

Raphaël Neve, patron de Microtec informatique et Julien Cosme, qui vantera les mérites du nouveau logiciel Neptune lors du Salon funéraire de Lyon, du 20 au 22 novembre.

Depuis 20 ans, Microtec, à Marçon, conçoit et développe des logiciels adaptés à l'environnement des entreprises. Débutée en 2003, son implication dans le domaine du funéraire revient au premier plan. 

En terme de métier, dans l'informatique, les développeurs appellent cela des « briques logicielles ». Dans les faits au quotidien, ces dernières, qualifiées de fonctionnalités de gestion, aident les entreprises à s'adapter à l'environnement informatique.

Depuis 2003, le monde funéraire et ses entreprises n'ont plus de secret pour l'équipe de Microtec informatique, à Marçon, que dirige, après son père, Raphaël Neve. Dix-sept personnes, d'une moyenne d'âge de 29 ans, dont neuf développeurs, y travaillent.

Une version aboutie de Neptune 

Ancré dans la société depuis janvier dernier, Julien Cosme, acteur du secteur funéraire et rompu aux exigences de la profession, a proposé sa candidature spontanée à Microtec. Il assure ainsi l'accompagnement, la promotion et la commercialisation du logiciel de gestion funéraire Neptune.

Il tente dans sa nouvelle version lancée le 28 avril, de répondre aux sollicitations et aux attentes nouvelles du marché des pompes funèbres. « Neptune est né il y a 12 ans déjà, mais le logiciel qui s'est construit à travers plusieurs versions majeures, n'avait pas rencontré le succès escompté », commente Julien Cosme. « Concrètement, cette année, nous avons conçu sur ses bases techniques une nouvelle version de Neptune, la troisième, comportant de nouvelles fonctionnalités d'ergonomie, intégrant la mobilité, la comptabilité, le planning des ressources, la gestion des concessions, les statistiques, les commandes et la gestion des multiples dossiers. Ce nouveau logiciel intéresse à l'évidence les agences indépendantes, travaillant parfois encore au « papier », même si de grands groupes funéraires constitués peuvent y trouver également de l'intérêt. »

Un buzz dans le milieu funéraire

Des performances accrues pour un logiciel de gestion 100 % sarthois, dédié au marché national dans un premier temps, conçu dans le but « d'assurer un environnement unifié pour orchestrer tous les process de l'entreprise ». Microtec l'assure : « Neptune se positionne face aux quelques leaders des logiciels de gestion ».

De quoi faire le buzz dans le milieu funéraire « où à ce niveau informatique il n'existe pas de logiciel avec ce niveau de fonctionnalité, dans cette « niche » des pompes funèbres ayant sans aucun doute besoin d'évoluer et de faire bouger ses lignes », remarque avec réalisme Raphaël Neve.

Patrick HOFT

 

Commentaires (1)

Bravo pour ce logiciel de gestion sarthois
laetitia.martine1 ven, 12/12/2014 - 11:28

Et bien, je ne savais pas qu'il existait des logiciels de gestion spécialisés dans le domaine du funéraire. Au moins il doit parfaitement être adapté aux besoins de cette niche. En tout cas bravo à cette entreprise sarthoise ! Où je travaille, nous utilisons également un logiciel de gestion, c'est le logiciel zephir-is.com et il est très pratique, aussi bien pour gérer les différents projets sur lesquels on travaille que pour l'administration du personnel.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.