Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mamers Une page facebook pour sauver l’ancien presbytère

0 04.11.2014 18:49
La batisse du 19e siècle, propriété de l'hôpital Alençon-Mamers, est en état de délabrement.

La batisse du 19e siècle, propriété de l'hôpital Alençon-Mamers, est en état de délabrement.

Archives "M.L."

Une page facebook pour la « Sauvegarde de l’ancien presbytère de Mamers », rue de Cinq-Ans, a été créée à la mi-octobre. Elle comptait ce mardi après-midi 196 « J’aime ».

Frédéric Poupry, ardent défenseur du maintien de cette bâtisse du 19e siècle, est à l’initiative de la création de cette page. Une association pourrait être créée.

Situé en face de l’église Notre-Dame, l’ancien presbytère, inoccupé depuis une vingtaine d’années donc désormais délabré, est la propriété de l’hôpital Alençon-Mamers qui souhaitait le détruire avant finalement d’envisager sa mise en vente… qui n’a jamais eu lieu.

"Rien n’est perdu : il reste de l’espoir pour sauver l’édifice !", écrit Frédéric Poupry.

En août 2013, Antoine Gazaï avait émis le souhait de sauvegarder l’édifice, déjà menacé de destruction, et même de l’acheter 15 000 € ! L’homme aux multiples projets souhaitait y installer un musée sur la faune et la flore de la région et du Québec et y aménager des chambres d’hôtes. Mais la direction de l’hôpital ne l’avait finalement pas mis en vente.

Antoine Gazaï avait également été à l’initiative, avec Jean-Marie Magnier et Béatrice Oliver, du projet de création d’une association pour la sauvegarde du patrimoine mamertin. Mais la réunion publique qui avait été organisée trois mois avant les municipales avait accouché d’une souris.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.