Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mamers Ouest Injection contraint au chômage partiel

0 25.09.2013 17:15
Les 83 salariés de l’entreprise Ouest injection à Mamers, du groupe Plastivaloire, vont se retrouver au chômage partiel.

Les 83 salariés de l’entreprise Ouest injection à Mamers, du groupe Plastivaloire, vont se retrouver au chômage partiel.

Photo "Le Maine Libre"

Les 83 salariés de l’entreprise Ouest injection à Mamers, du groupe Plastivaloire, vont se retrouver au chômage partiel. Vingt-deux jours maximum ont été annoncés pour les mois d’octobre et novembre.

Le directeur des ressources humaines du groupe Plastivaloire, à Langeais (en Indre-et-Loire), Alain Noailles, reconnaît une baisse d’activité. « Nous sommes dans une période un peu creuse, nous avons très peu de visibilité sur les carnets de commande de nos clients. »

Il confirme la mise en place de mesures : « Nous avons déposé un dossier pour une demande d’activité partiel avec un nombre de jours maximum de vingt-deux jours, au cas où l’activité ne remonterait pas. Nous ferons en fonction des carnets de commande, le site ne sera pas fermé, nous mettrons en place des roulements. »

Dans le meilleur des cas, la durée pourrait être inférieure, même si la visibilité à moyen terme reste difficile, ce qu’admet le directeur : « Nous sommes dans une phase intermédiaire, nous attendons la confirmation de nouveaux marchés pour 2014, voire pour la fin 2013. »

Sous-traitance

Fondé en 1963 par Charles Findeling, le groupe Plastivaloire spécialisé dans la transformation de matières plastiques se compose de deux sous-groupes. Ouest Injection se trouve dans le premier, dédié à l’automobile, l’industrie, l’électroménager et le multimédia.

Le second est entièrement consacré à la sous-traitance de pièces automobiles.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.