Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mamers Le club de foot réclame 1 450 € au Mans FC

3 30.09.2013 19:44
Les dirigeants des SA Mamers sont mécontents. Un match amical du Mans FC leur a coûté 1450€.

Les dirigeants des SA Mamers sont mécontents. Un match amical du Mans FC leur a coûté 1450€.

Photo "Le Maine Libre"

D’un côté, un club professionnel à l’agonie, placé en liquidation judiciaire et dont le déficit se chiffre en millions d’euros. De l’autre, un club amateur évoluant en Ligue du Maine qui lui réclame… 1 450 €.

Cette mauvaise blague, qui ne fait pas rire les dirigeants mamertins, est l’une des nombreuses conséquences de la longue descente aux enfers du Mans FC.

En juillet 2012, le club manceau demande à celui de Mamers s’il peut accueillir la rencontre amicale Le Mans - Créteil le 14 juillet. La réponse mamertine est : « Oui, à condition que ça ne nous coûte rien. » Sauf la collation d’après-match.

Oui, mais voilà. Le club amateur s’est vu récemment prélever par la fédération, via la Ligue du Maine, 1 450 € de frais -d’arbitrage principalement- inhérents à ce match. Des frais que le club pro, déjà en difficultés financières à l’époque, s’était engagé à couvrir.

Mais l’engagement était uniquement oral. Et comme les difficultés n’ont fait que croître pour Le Mans FC, il n’est donc pas étonnant d’aboutir à cette situation ubuesque.

« C’est une injustice, considère Gérard Roussèle, le président des SA Mamers. On nous prélève 1 450 € alors qu’on a rendu service ! Ça nous reste en travers de la gorge… » Les dirigeants n’en démordent pas : « Le Mans FC nous doit 1 450 € ! » La partie est perdue d’avance.

Lire notre dossier ce mardi 1er octobre dans "Le Maine Libre", édition Haute-Sarthe.

Commentaires (3)

Deux poids, deux mesures
Pandore lun, 30/09/2013 - 20:21

Hé oui !

Il y a les petits clubs, gérés en bon père de famille, ou un sous c'est un sous, on ne dépense pas des sommes d'argent qui ne sont pas en caisse.

Hé puis il y les mègalos, qui vivent au dessus de leurs moyens, sur l'argent des autres, n'ayant aucune parole, il y a un terme pour cela, mais je vais rester poli.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.