Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mamers L'avenir du théâtre municipal est incertain

10 30.03.2013 07:37
Philippe Richard, élu mamertin et du Saosnois chargé de la culture, devant le théâtre municipal de Mamers.

Philippe Richard, élu mamertin et du Saosnois chargé de la culture, devant le théâtre municipal de Mamers.

Photo "Le Maine Libre"

Tout a changé en 2008 pour le théâtre municipal de Mamers, lorsque Saugonna a ouvert ses portes. Le cinéma Rex a déménagé « là-haut », enlevant à ce lieu emblématique du centre-ville son activité quotidienne. Même le festival Mamers en mars, le seul événement culturel qui occupait l’ensemble théâtre/salle des fêtes pendant trois jours, a quitté cette année son QG historique pour l’espace culturel.

De même, aucun concert n’y est plus organisé. Seules une demi-douzaine de pièces de théâtre y prennent place dans l'année, ainsi que quelques autres très rares manifestations.

Bref, le théâtre ne vit plus et ne fait plus vivre le centre-ville. Un comité de pilotage réunissant les acteurs culturels du territoire de la communauté de communes du Saosnois a exploré plusieurs pistes pour lui redonner une utilité, une identité. Parmi les hypothèses étudiées : créer un lieu de résidences permanent pour des compagnies artistiques (théâtre, arts du cirque, etc.), créer un pôle culturel, touristique et multimédia, y regrouper l'école de musique et la médiathèque...

L'heure n'en est encore qu'aux discussions. Le comité de pilotage ne s'est pas réuni depuis de longs mois. Rien ne devrait se concrétiser avant les prochaines échéances électorales.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Commentaires (10)

J'aime lire tous ces
EMMANUEL GOURDEAU mar, 09/04/2013 - 18:49

J'aime lire tous ces commentaires défaitistes de la part de personnes qui ne prennent aucune intiative concrète dans le réel....

Oui, MAMERS connait des difficultés......allez voir les centres villes du lude ou de chateau du loir.....

Mamers et ses environs ont des atouts pour affonter l'avenir, à nous tous de nous battre pour savoir ce que nous voulons construire ensemble.

Je suis né à mamers.J'aime ma ville.

Critiquement vôtre.

Ville morte
Maraises ven, 05/04/2013 - 13:33

Tout à fait d'accord avec Francine il faut se bouger et en vouloir.Venir à 3 dans un "restaurant" à 13 h 45 et s'entendre dire :on ne sert plus ,est guère motivant.Qui avait fait pression pour un refus de permis de construire d'une surface de bricolage et jardinerie ?
En 2014 il faudra réagir.

Le Théâtre
fra-nm lun, 01/04/2013 - 20:01

L'avenir du Théâtre est comme l'image de la ville triste et délaissé (la fréquentation).Il faut dire que nos élus sont peu dynamiques,tous va bien Mme la marquise....Les commerçants à part quelques uns ne sont pas commerçants dans l'âme il faut bien le dire.Il y a une quinzaines d'années les commerçants vivaient à Mamers et contribuaient à la vie des commerces locaux.A présent ils attendent 19h00 et pas une minute de plus ,si vous arrivez a moins cinq on vous sert vite fait car ils ont la route à faire pour renter puisqu'ils n'habitent pas Mamers pour la plus part. Alors si tout le monde s'en fout ......
Dommage car certains commerçants font des efforts mais sûrement se sentent seuls.....Mais que font nos élus à part toucher leur cachet facile !!!

L'Avenir de Mamers
gerard.ha dim, 31/03/2013 - 12:24

Ah, Mamers ville très riche après la dernière guerre ;il faut dire que le Saosnois est une terre abondante pour les agriculteurs, et à cette époque ou Maitres et Maitresses dirigeaient cette région, il était hors de question d'implanter des usines , et pourquoi? tout simplement parce que des ouvriers seraient venus et auraient délaissés les petits emplois dans les fermes, ou là c'était une main-d'œuvre pas chère, ensuite ces ouvriers tout le monde le sait sont des "communistes"; et ils étaient plus tôt mal vus. Donc gros agriculteurs et Notables de l'époque ont refusés l'implantation de ces entreprises et ce qui devait arrivait arriva, Mamers est devenu une ville de retraités ces mêmes retraités qui disparaissent aujourd'hui , les jeunes qui se dirigent vers des villes ou l'emploi existe, ce qui veut dire, encore quelque années et Mamers sera ville fantôme avec des étrangers qui arrivent pour prendre ces logement devenus vides.

Théâtre du vieillisssemt
montraisor dim, 31/03/2013 - 11:35

Il faudrait consacré ce théâtre à un musée du néant. Comment une ville gouvernée par de vieux élus laissent mourir cette ville petit à petit. Pas de nouvelles entreprises depuis longtemps, celles qui restent déposent une par une le bilan. Faire des Saugona en créant des dettes pharamineuses grâce à leur Sénateur fantôme. Attirer les cas sociaux pour créer des logements et faire fuir les classes moyennes pour aller habiter ailleurs. Bref, le musée du néant serait bien.

Mamers m'a tuer aaarrrggghhhh!!!!
BRAD87 sam, 30/03/2013 - 21:59

On sent une réelle dynamique dans cette commune. Des barrières en bois cassées au théâtre qui se meurt. Le soir à 19H Mamers dort ou meurt à petit feu , on ne sait plus trop. Mauricette il me plairait une analyse, car les articles du Maine Libre me font penser à la création d'une ville fantôme.
PS: allo les élus!!!

Faire vivre Mamers ?
Maraises sam, 30/03/2013 - 13:00

Une pièce de théâtre de "grands boulevards" dans une salle à grand spectacle sans chaleur avec une configuration comme Saugona ne pourra restituer le contact entre comédiens et public et alors on assistera à la raréfaction du public.
Certes le théâtre municipal aurait grand besoin d'un" reloocking" surtout avec ce fameux plexiglas au premier étage.
La question qu'il faut déjà se poser est celle de la non affluence.
Le théâtre à sa place en centre ville mais il faut mettre tous les acteurs autour d'une table,gestionnaire ,commerçants,public,acteurs etc.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.