Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mamers La ville veut devenir "comestible"

0 22.01.2013 11:12
A la cité scolaire, les élèves aménagent des mini-potagers et plantent des arbres fruitiers. Une équipe audio-visuelle du Crédit agricole est venue tourner quelques images.

A la cité scolaire, les élèves aménagent des mini-potagers et plantent des arbres fruitiers. Une équipe audio-visuelle du Crédit agricole est venue tourner quelques images.

Photo "Le Maine Libre"

Une quinzaine d’étudiants en Master d’économie sociale et solidaire sont venus de Mulhouse pour passer la semaine dernière à Mamers. Ils ont notamment étudié le projet porté par La Ruche, une association locale : faire de Mamers une « ville comestible », à la manière du « Incredible edible » né il y a cinq ans dans une petite ville anglaise.

Concrètement, il s’agit d’inciter les habitants à faire pousser des légumes dans des bacs devant chez eux et le service espaces verts de la mairie à planter des arbres fruitiers en pleine ville, de créer une émulation autour de ce projet économique et social.

« C’est un projet de bon sens, ce n’est pas compliqué, argumente Amélie Demonchy, coordinatrice de La Ruche. La nourriture, ça concerne tout le monde. L’objectif est de rendre les gens acteurs, qu’ils fassent des économies pour, pourquoi pas, acheter des produits de meilleure qualité, en centre-ville par exemple. »

Déjà, le projet pédagogique des « Incroyables comestibles » (traduction littérale de l’expression anglaise) se concrétise à la cité scolaire et dans plusieurs écoles de la ville où des jardins potagers ont été aménagés.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.