Cinéma Mamers en mars : une préséance parisienne pleine d’humour

0 07.03.2013 14:54
Patrick Ridremont, réalisateur belge de "Dead man talking", avec le président Vincent Gomas, mercredi soir à Paris pour la première préséance de Mamers en mars.

Patrick Ridremont, réalisateur belge de "Dead man talking", avec le président Vincent Gomas, mercredi soir à Paris pour la première préséance de Mamers en mars.

DR

La salle de projection du Ministère chargé des relations avec le Parlement était pleine, mercredi soir à Paris, pour la projection de « Dead man talking » (avec Virginie Efira et François Berléand), un long-métrage franco-belgo-luxembourgeois de Patrick Ridremont. Le réalisateur et comédien, qui était présent, a enflammé la soirée avec son humour et son verbe hors du commun.

Le public -140 personnes, dont Antoine de Maximy et Sheila O’Connor, tous les deux jury par le passé à Mamers- a visiblement beaucoup aimé le film qui sera projeté hors compétition pendant le festival, le samedi à 20 heures en présence de Patrick Ridremont et l’un des acteurs, Jean-Luc Couchard.

« Dead man talking », une comédie atypique : William Lamers, 40 ans, criminel anonyme condamné au poison pour meurtre, se prépare à être exécuté. Alors qu’on lui demande s’il a quelque chose à dire avant de mourir, William se met à raconter sa vie, et se lance dans un récit incroyable et bouleversant.

Mamers en mars, les 22, 23 et 24 mars.
Renseignements : www.mamers-en-mars.com

 

popup inscription newsletter

inscription Newsletter
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.