Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Tué à coups de couteau : 74 plaies sur le corps

0 20.07.2017 20:26
Le drame s'est noué sur le site du foyer de la Guiberdière, mardi soir à Trélazé.

Le drame s'est noué sur le site du foyer de la Guiberdière, mardi soir à Trélazé.

Photo Le Courrier de l'Ouest - Josselin CLAIR

Le drame s'est noué sur le site du foyer de la Guiberdière, mardi soir à Trélazé, dans le Maine-et-Loire.

Les deux hommes ont eu une altercation mardi vers 22 heures, pour du bruit. L'occupant du rez-de-chaussée de ce bâtiment du foyer de la Guiberdière, qui accueille des personnes en situation de handicap à Trélazé, près d'Angers, reprochait à son voisin du dessus d'être trop bruyant.

Une voisine et amie, âgée de 57 ans, qui se trouvait dans l'appartement d'où venait le bruit, est descendue en premier. Le voisin en colère, âgé de 40 ans, l'attendait en bas. Bien qu'étant assis dans son fauteuil roulant, il a réussi à la blesser avec un couteau au visage.

Elle a appelé son ami resté à l'étage. Il est descendu à son tour. L'agresseur s'en est pris à lui au niveau de la jambe, jusqu'à le faire chuter. Puis il s'est jeté sur lui, lui infligeant de nombreux coups de couteau.

Les secours ont été alertés par un veilleur de nuit de l'établissement. Il est décédé un peu plus tard, malgré les efforts du Samu pour le ranimer.

L'autopsie pratiquée sur le corps de cet homme de 54 ans, ce jeudi, a déterminé la présence de 74 plaies.

L'handicapé a pu être interpellé par la police. Compte tenu de ses propos délirants, il a fait l'objet d'une hospitalisation d'office au centre de santé mentale de Sainte-Gemmes-sur-Loire.

Plus d'informations dans Le Courrier de l'Ouest de ce vendredi.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.