Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Ma thèse en 180 secondes L'aventure s'arrête pour la doctorante mancelle

0 29.04.2016 09:34
Heloïse Fabre a réalisé un beau parcours. Photo archives « Le Maine Libre »

Heloïse Fabre a réalisé un beau parcours. Photo archives « Le Maine Libre »

Héloïse Fabre, 24 ans, participait depuis plusieurs mois au concours national « Ma thèse en 180 secondes », dont l'objectif est d'expliquer et de vulgariser une thèse en trois minutes.

Seule candidate de l'Université du Maine, elle avait été sélectionnée parmi quatorze candidats de la région pour participer à la finale interrégionale qui avait lieu ce jeudi soir à Rennes.

En direct face au jury, Héloïse, qui prépare sa thèse au Mans, au sein de l'école doctorale Matières, Molécules et Matériaux des Pays de la Loire, a donc expliqué en 180 secondes son travail portant sur les « comportements de biomatériaux implantables soumis à des traitements de chimiothérapie et études de biofilms ».

Quinze candidats issus des universités des Pays de la Loire et de Bretagne ont été soumis à la même épreuve.

Finalement, le jury a choisi une doctorante en littérature, Camille Kerbaol, étudiant à l'université de Brest pour participer à la finale nationale à Bordeaux, pour son travail sur 150 lettres d'un marin du XVIIIe siècle.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.