Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

LeMans FC Du souci pour la Ville

10 31.01.2013 11:00
La vente du centre d’entraînement de la Pincenardière n’est toujours pas réglée.

La vente du centre d’entraînement de la Pincenardière n’est toujours pas réglée.

Photo archives « Le Maine Libre », Hervé Petitbon

Ce jeudi soir, une délibération supplémentaire pourrait bien être ajoutée à l’ordre du jour du conseil municipal : celle concernant la situation financière de LeMans FC. Un dossier sensible… L’avenir financier de LeMans FC et la remise à flot du club résident du MMArena chagrinent depuis de longs mois la ville du Mans.

« Un dossier vide »

Certes, selon le président Henri Legarda, les choses avancent pour la constitution de la fameuse SCI La Pincenardière censée acheter le siège du club et les terrains attenants appartenant à la ville du Mans.

Seulement beaucoup estiment que le dossier, lui, fait du surplace. Et que parallèlement, les comptes du club sont toujours dans le rouge avec un déficit de l’ordre de 7 millions d’euros. De quoi inquiéter de plus en plus les élus manceaux, maire en tête. À tel point qu’il a rencontré les différents groupes politiques de la majorité municipale lundi et les élus de l’opposition hier midi.

Mais rien n’a filtré de ces différentes rencontres. Preuve supplémentaire que le dossier est passé du chaud au très sensible. Et ceux qui cherchaient à en savoir plus en ont eu pour leurs frais.

« Le dossier est vide, a seulement répondu Jean-Claude Boulard. Nous ne sommes pas dans l’urgence absolue. » D’accord. Mais on sait que le 15 février, le président de LeMans FC doit de nouveau passer un oral devant la DNCG (Direction nationale de contrôle de gestion) qui attend le club au tournant. Alors qui pour voler au secours du club et éviter une nouvelle crise de nerfs ? On le saura peut être aujourd’hui. Une certitude : le maire veut pouvoir s’appuyer sur des « partenaires solides ».

Cherche investisseurs…

Dans l’environnement proche, il y en a forcément. Reste à les convaincre. À moins que la ville elle-même décide de s’engager… Ce qui, politiquement pourrait s’avérer dangereux. « Se porter caution de la Pincenardière, c’est la dernière chose à faire pour le maire, même si on risque de l’accuser de ne pas soutenir le club, confirme un proche du dossier… Indirectement c’est soutenir un jeu de hasard. » En tout cas, toutes les hypothèses sont ouvertes.

Et il semble bien qu’aujourd’hui le maire du Mans ait décidé d’accélérer les choses et, en quelque sorte, de prendre la main. D’autant qu’un risque existe : que l’un des créanciers de Le Mans FC demande que le club soit placé en cessation de paiement. Aussi épineux que sensible, le dossier…

Didier FOUQUET

Commentaires (10)

Et puis quoi encore?
olimans jeu, 31/01/2013 - 23:20

Le commentaire de Courcemontais est assez savoureux. Alors qu'une poignée d'irresponsables ont décidé de construire un stade surdimensionné dans une ville qui n'a jamais été passionnée par le foot, il faudrait en plus que les citoyens sarthois, non contents de devoir financer cet "éléphant blanc" par leurs impôts, s'obligent à aller voir un (triste) spectacle qui ne les intéresse pas. Il y a en ce moment une multitude de causes qui méritent plus d'attention que le sort du Mans FC.

LeMansfc dans la M****
chris jeu, 31/01/2013 - 20:07

Les sarthois croient que leur club va s'en sortir, je suis mort de rire ahahaha !!!!!

Avec tous les problèmes qu'il à connu depuis, il devrait déjà être rétrogradé, allez hop , en CFA LeMansfc !!

voir ce club et son président se ramasser, lui qui à cru voir trop beau, trop grand voilà le résultat , monsieur LEGARDA n'est pas un président de club de foot c'est tout il s'est planté le bonhomme!

Les citoyens avant tout
Pandore jeu, 31/01/2013 - 18:39

Je ne connaît pas cet affaire, mais lorsqu'on évoque 7 millions, que la commune pourrait être amener à gérer ....

Il y a des millions de Français qui pratiquent d'autres sports, et ils n'attendent aucun euro, ni infrastructure de l'état.
Ils se débrouillent !

Avec 7 millions on pourrait acheter pour les gosses du Mans : 12 000 VTT

ou tondre quelques dizaines d'espaces vert pour jouer au foot,

ou équiper chaque quartier d'une salle de musculation, ou .....

A vous de voir !

Cherche investisseurs et public
patrick.baptis jeu, 31/01/2013 - 17:33

Les gens crient car Le Mans est en déficit et le stade aussi, mais faut voire aussi que le public ne vient pas au stade, à l'heure actuelle il n'y a que 7800 personnes attendues samedi et c'est un derby, mais c'est scandaleux. Pour que le stade soit viable il faut 12000 personnes par matchs.Alors que les manceaux ne s'en prennent qu'à eux même, moi je viens à tout les matchs.En ce qui concerne le club, eh bien il faut trouver un investisseur qui laisse éventuellement M. Legarda Président, mais qui ? Un russe, là nous nous demanderons d'où vient l'argent, car il y a de fortes chances d'avoir du blanchiment de la mafia russe. Des chinois, pourquoi pas, mais leur monnaie c'est de la monnaie de singe, alors problème,de toute façon quoi qu'il en soit tout les clubs français seront obligé d'y venir, même Lyon n'y arrive pas car Aulas veut la main mise sur le club, alors est-ce que Le Mans y arrivera What elsee ?

Les danseuses
Ced (non vérifié) jeu, 31/01/2013 - 15:50

Le pb est aussi que certaines personnes risquent de payer pour un sport qu'ils détestent. Moi j'en ai rien a faire du foot et payer pour ses nuls ne m'interresse pas. Arretez de vous interresser a ce sport de t...... et tout rentrera dans l'ordre.

Finances du MANS FC
PETIT jeu, 31/01/2013 - 15:06

On se réveille enfin ,messieurs les politiques.Voilà des mois que mr Legarda a coulé le club,et vous avez toujours fermer les yeux.Il est un peu tard pour réagir.
La vente de la Pincenardière (feuilleton qui dure depuis presque un an)n'est toujours pas solutionnée.et quand bien mème, ce n'est pas ça qui va boucher le gouffre de 7 millions de déficit.Au mercato,aucun joueur vendu !!!
2 solutions:virer Legarda et trouver un genre de "Quatarien" ou c'est les finances publiques (les contribuables)qui paient l'ardoise.
Sinon le plus probable,club déclaré en faillite et on redémarre en Cfa...
Dommage,nous avions une belle équipe il y a quelques temps et maintenant on a plus qu'un joli stade vide.(qui lui aussi va couter aux contribuables......

Pincenardiere,la bombe à retardement
mauricette (non vérifié) jeu, 31/01/2013 - 15:55

Si quelqu'un trouve un rapport quelconque entre la vente de la pincenardiere et les finances du Mans FC ,qu'il leve la main. C'est pas les terrains de Ramatuelle,c'est pas l'hippodrome de Compiegne ,non c'est encore plus simpliste et encore plus beau , c'est pas un cas primaire ,c'est digne de la maternelle. Ce dont nos élus doivent prendre conscience,c'est que l'epoque où l'on pouvait passer en force est revolue et que le gouvernement actuel n'a pas envie d'avoir lui aussi son hippodrome de Compiegne.
Plomber l'avenir de la collectivité en se separant de terrains qui valent au prix du marché une veritable fortune pour financer une officine à la gestion douteuse releve de l'incompetence et de l'aveuglement.
Et si la presse nationale s'y interessait?

La solution ?
Électron Libre jeu, 31/01/2013 - 12:11

Il faut évincer Legarda qui n'a plus de sous et qu'un gros porte-monnaie arrive. Car ce qu'il manque ce sont uniquement des liquidités. Le stade, le centre d'entrainement, le système de formation des jeunes sont ceux d'une équipe de milieu de tableau de Ligue 1. Le problème actuel : c'est le fric !

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.