Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

LeMans FC Dernière ligne droite des négociations

9 19.02.2013 09:30
Michel Moulin et Henri Legarda vont devoir trouver un terrain d’entente, la survie du Mans FC passant par un accord.

Michel Moulin et Henri Legarda vont devoir trouver un terrain d’entente, la survie du Mans FC passant par un accord.

Photo archives "Le Maine Libre", Denis Lambert

Le président Henri Legarda et le businessman Michel Moulin sont entrés lundi dans la phase finale des négociations, en vue de la reprise du Mans FC. Les jours qui viennent seront décisifs.

Depuis lundi soir, les deux hommes et leurs acolytes sont à Paris, afin de définir les contours de ce rachat, forcément compliqué, dans la mesure où le club manceau présente un déficit d’au moins 7 millions d’euros.

Le temps presse au Mans. La fin du mois approche avec sa cohorte de rendez-vous incontournables. À commencer par le passage devant le gendarme financier du football, la DNCG, le 28 février prochain.

Sans de véritables garanties (pas comme celle du mois de juillet dernier) sur le renflouement des caisses au 30 juin - « il faut rapidement du cash mais aussi 3 M€ de fonds propres », avançait Henri Legarda -, LeMans FC pourrait se voir signifier la plus sévère des sanctions administratives : le dépôt de bilan avec une rétrogradation en CFA. Plus trop d’actualité aujourd’hui, dès lors que les contacts ont été renoués entre les parties concernées.

De gros partenaires et Gravelaine dans les bagages

La seconde raison de l’accélération de ce dossier, rejeté en son temps par les administrateurs du Mans FC -  « parce que l’offre ne présentait pas les garanties nécessaires pour assurer la pérennité du club » -, concerne le règlement du salaire des joueurs.

Déjà en difficulté en janvier, Le Mans FC serait cette fois dans l’impossibilité d’honorer ceux du mois de février. Alors que la bande à Denis Zanko est exempte de reproches sur le terrain, gommer au plus vite cette incertitude serait du meilleur effet afin de ne pas entraver l’opération commando entamé depuis le début de l’année pour se maintenir en Ligue 2. Une question existentielle. 

La situation du Mans FC est telle, malgré le rachat (2 M€) par la ville du Mans du centre d’entraînement de la Pincenardière, qu’Henri Legarda n’a plus le choix des armes. Il lui faut forcément trouver un terrain d’entente et sans trop escompter sur un possible retour sur investissement. 

Michel Moulin, qui ambitionne toujours de présider aux destinées d’un club professionnel depuis de nombreuses années (et créateur en 2008 du quotidien sportif, le 10 Sport) malgré les tentatives avortées à Nantes, Auxerre et Alfortville, est fin prêt à relever le défi « d’une remontée assez rapide en Ligue 1 ».

Sa proposition de rachat (en compagnie d’un puissant investisseur), plus proche des 5 M€ que des 2,5 M€, ne peut dans l’état actuel des choses, se refuser. « J’ai fixé une somme et je n’en dérogerai pas. »

Dans ses bagages, ce passionné de ballon rond (une blessure le contraignit à stopper sa carrière, alors qu’il évoluait en D4) apporterait, outre des partenaires de renom, l’ex-international et consultant de France Télévision, Xavier Gravelaine dans le rôle de directeur sportif en charge du recrutement. C’était déjà le duo (Moulin-Gravelaine) pressenti au FC Nantes en 2011.

Le compte à rebours a commencé.

Christian CHERON

Le communiqué officiel du Mans FC, envoyé ce mardi matin : 

« Les administrateurs du Mans FC et Michel Moulin se sont rencontrés hier en début de soirée afin d’évoquer le projet de reprise du club. Les deux parties ont convenu de poursuivre leurs discussions afin de laisser la possibilité à Michel Moulin de formuler une nouvelle offre d’ici à jeudi prochain, date à laquelle sera organisée une assemblée générale des actionnaires du Mans FC. »

Commentaires (9)

ne nous emballons pas...
mika72 mar, 19/02/2013 - 22:50

inutile de s'enflammer à ce sujet, rien n'est fait surtout rien d'officiel, quand je lis certains commentaires pffff!!!
Moulin &Co arrivent et tout et tout... stop! arrêtez sérieux! il est plus prudent d'attendre une annonce officielle non?! on nous à tellement balader dernièrement...qu'il ne faut pas lever les mains trop tôt.
le club passe devant la dncg le 28 et c'est bien là qu'il faudra être présent et convaincant, sans quoi le verdict sera fatal, ne nous réjouissons-pas trop vite , comme le dit si bien le dicton; il faut se méfier du lion qui dort ...!

et si ...
jeremie mar, 19/02/2013 - 19:03

... la mayonnaise prenait ? Vu que l'on est arrivé au bout du rouleau (de monnaie), que l'on a épuisé toutes les solutions possibles... Peut être qu'un pari osé donnera du résultat ? On a le matos, ils ont les sous ... faut tenter ! Pour nous, comme pour eux . L'envie de réussir est la même pour tout le monde . Alors brisons les schémas stéréotypés !!! Si le destin du club passe par là, grandissons , et tournons nous vers l'avenir .
Un joueur est mauvais ? on le vire . Un entraineur est mauvais ? On le vire ! Un président est mauvais ? On le vire ! Le staff est mauvais ? On les vire ! On remplace , et on voit . ça marche comme ça...

PHILIBE
pauloin.didier1 mar, 19/02/2013 - 18:17

En réponse à vos dires, j'espère que tout cela ne se déroulera pas trop mal pour le club, mais je crains effectivement le pire avec cet homme là.
Il est très inquiétant ce Mr MOULIN, mais le club est dans une telle panade que malheureusement les affaires vont se réaliser de la sorte avec un GRAVELAINE(BON c'est sur) mais quel VOYAGEUR !!!
Je crains que dans ques mois ce ne soit pire encore !!!!! A voir

un mégalo au Mans fc
philibe1 mar, 19/02/2013 - 18:01

Lors de son passage au PSG Michel Moulin a cru pouvoir accéder au trône de président mais il est resté sur le quai. Effrayé par le côté imprévisible de cet homme impétueux, Sébastien Bazin avait alors préféré lui ôter toute responsabilité.
C’est vrai qu’il avait déjà la folie des grandeurs. Il déclarait à l’époque (sans l’argent des qataris) : « Je pense à Diego du Werder Brême, à Crespo, barré à l’Inter Milan.»
Lorsque Michel Moulin s'est fait virer du PSG , il a intégré la gestion du club de l'UJ Alfortville aussi appelé l'UJA Paris (5e club de l'Idf et 2e du Val de Marne). Le club évoluait en CFA . Michel Moulin avait un rêve : Faire monter le club en Ligue I d'ici 5 an…
Quoi de plus logique, après avoir voulu être président du PSG que de déposer une offre de reprise de La Chaîne Marseille quelques années plus tard. Michel Moulin expliquait alors avoir "des relations commerciales" sur lesquelles il pourrait s'appuyer pour développer les ressources publicitaires de la chaîne. C’est vrai que depuis tout jeune son club de cœur était l’OM….

Alors PSG , OM, ou le MANS FC ? Il faut surtout flairer la bonne affaire quand on est opportuniste…
Un mégalo qui veut son jouet (le club) pour qu’on parle de lui dans les médias. Pas besoin d’un mini Bernard Tapis au Mans . Espérons que la mairie et Legarda ne se laisseront pas avoir…Malgré tout, le temps joue pour lui, il sait qu’il y a urgence… Alors s’il est vraiment soucieux du pauvre club manceau, qu’il mette 7 millions sur la table et après on commence à discuter de son projet pour gagner la ligue des champions...

BLA BLA BLA
mauricette (non vérifié) mar, 19/02/2013 - 16:36

et le fameux audit? Ce serait bien la premiere fois qu'un "investisseur" (businessman!) mettrait un centime dans une affaire opaque sans faire ouvrir les livres.
Qu'il ne compte pas trop sur les fameux deux milions volés aux contribuable pour acheter des batiments sans utilité pour la ville,cette subvention deguisée ne fera pas illusion trop longtemps.
Qu'on veuille encore une fois rouler dans la farine la DNCG est peut etre la fois de trop.
Les contribuables ne preteont pas leur argent à cette operation.

Contestataire dans l'âme.
bdtts1 mar, 19/02/2013 - 18:48

En réponse à mauricette - BLA BLA BLA

Vous ne sortez que les versions qui vous intéressent...
Du haut de vos immenses connaissances, proposez une solution viable pour la ville.
Vos compétences s'arrêtent là, sans doute !

Pour rappel, le loyer couvre les intérêts de l'emprunt souscrit par la ville. Si le stade est inoccupé, que se passe-t-il ?
Je ne sais pas si c'est la meilleure solution que d'inviter Moulin, mais dans l'urgence, c'est mieux que rien, même pour le contribuable.

Je pense que vous continuerez à déblatérer vos idées ici, car vous pensez au complot...?
Des sujets qui traitent d'inégalité, d'esclavagisme, de violence... ne manquent pas et devraient aussi vous offusquer.
Pour exemple, je vous invite à ne plus utiliser l'électricité, puisque Areva exploite la filière colonialiste entamée au 11e siècle. Et j'ai plein d'autres sujets sur ce qui peut vous sembler à l'encontre du contribuable. A côté, ce stade n'est qu'une goutte d'eau dans un océan.

La Mare au Diable!
christophe.leroi mar, 19/02/2013 - 13:02

George Sand est une romancière talentueuse....Moulin...c'est la Mare au diable!

Legarda Faust?

Personne dans le monde du foot ne souhaitait Moulin.....Triste...triste...triste....

Le Mans FC dernière ligne droite
patrick.baptis mar, 19/02/2013 - 10:54

D'après se que je peux comprendre, Le Mans FC est repris, car ils sont dans les dernières négociations, donc Moulin aurait de gros investisseurs mais qui ?il amènerait en tout 5 millions d'euros, et Gravelaine serait le directeur sportif; Très bien, j'espère se qui est annoncé est vrai, maintenant j'attends jeudi, mais pour moi, c'est fait.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.