Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Open data : Le virage numérique du Mans

2 08.02.2012 12:40
Si la ville met à disposition un fichier faisant état des emplacements de stationnement pour handicapés, libre ensuite à des entreprises d’imaginer des services et applications sur smartphone.

Si la ville met à disposition un fichier faisant état des emplacements de stationnement pour handicapés, libre ensuite à des entreprises d’imaginer des services et applications sur smartphone.

Photo "Le Maine Libre" Olivier Blin

Le Mans métropole doit prendre jeudi une délibération visant à diffuser gratuitement ses données géographiques. L’objectif : susciter de nouveaux services qui pourraient bénéficier à la population.


L’ère du numérique pousse la communauté urbaine à révolutionner l’accès des entreprises et du grand public à des données qu’elle possède : positionnement des sens de circulation, des pistes cyclables, des parcs à vélo, des zones piétonnes, des stationnements, etc.



Jeudi, les élus de Le Mans métropole vont en effet décider s’il est judicieux ou non d’ouvrir gratuitement ces données qui seraient alors utilisables librement à des fins commerciales. On parle d’open data.



Avec ces données, des entreprises pourront imaginer des applications sur smartphone pour localiser les lieux de stationnement par exemple, ou enrichir des plans de villes, etc.



Un atout en terme d’image



Une occasion intéressante pour la métropole de s’offrir de nouveaux services à peu de frais, mais aussi d’améliorer son image auprès des entreprises de la filière numérique. « La localisation du Mans et de la Sarthe est intéressante pour la filière numérique, car on est proche de Paris et sur le chemin de Nantes et Rennes. Mais nous sommes encore mal identifiés », constate Alexis Braud, l’élu allonnais qui a porté le projet sur Le Mans métropole ces derniers mois.



L’open data serait ainsi l’occasion « de donner une image plus moderne » du territoire, « de montrer que le numérique ne nous est pas étranger ». Et l’élu d’insister : « C’est dans le cadre de l’image de la ville que c’est intéressant ». L’objectif est ainsi de créer un climat favorable à l’installation, sur la métropole, d’entreprises du numérique. Bref, de créer de l’emploi dans ce domaine.



Lancement vendredi



Une trentaine de types de données devraient être rapidement mises à disposition dans un premier temps et ce sur un site spécifique qui est en train d’être créé et qui pourrait être lancé dès ce vendredi 10 février, au lendemain de la délibération.


Une délibération qui devrait être approuvée, d’autant que si elle est initiée par un élu Vert, elle est également appuyée par le président socialiste Jean-Claude Boulard tout en trouvant un soutien déjà affirmé dans les rangs de l’UMP.



Anne Beauchef s’est en effet récemment exprimée positivement pour cette ouverture des données, l’élue mancelle s’appuyant sur des usages à l’étranger : « En Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, l’open data a donné naissance à de nombreux services à forte valeur ajoutée pour le citoyen et la gestion de l’espace public. Le site Where my money goes.org (« Où va mon argent ») permet de visualiser la répartition des dépenses publiques et d’explorer simplement l’usage qui est fait des impôts ».



Car oui, l’ouverture des données peut aussi être un gage de démocratie et de transparence.


Jean-François BARON

Commentaires (2)

Le numérique
petitresorduweb sam, 28/02/2015 - 11:09

Quand on évoque le numérique difficile d'oculter aujourd'hui une technologie qui est en plein boum en ce moment je veux parler de l'impression 3D ( article ), un procédé de fabrication numérique qui en train de bouleverser complètement notre manière de produire.

une evidence
mauricette (non vérifié) mer, 08/02/2012 - 17:16

La france appartient aux français,c'est tellement evident qu'on se demande pourquoi la grande majorité des élus considerent que nous sommes trop betes pour acceder à des informations qui concernent l'usage que l'on fait de notre argent .
Dans le tres bon exemple de ce qu'il faut faire dans notre departement,je mets en tete le blog de c.Cournil ,dont je suis loin de partager l'ideologie,qui est totalement ouvert à une information legitime.Au moins lui ne cache rien.
que la ville du MANS souhaite ouvrir ses donnees "geographiques" me parait un bon commencement:comment voulez vous attirer des entreprises si vous ne leur laisser pas acces à un minimum de donnees ? Bien sur ,on est encore tres loin d'avoir acces aux dépenses de nos élus locaux ,quelque soit leur couleur politique;Sur ce plan là,on n'a pas de leçon à donner aux chinois.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.