Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le potentiel éolien en quelques chiffres

0 07.02.2013 06:25
Le potentiel éolien en quelques chiffres...

Le potentiel éolien en quelques chiffres...

-Suite au Grenelle de l’environnement, la France va porter à 23 % la part des énergies renouvelables dans sa production énergétique nationale. Soit un objectif de 25 000 mégawatts (MW) d’électricité issus de l’éolien : 19 000 MW terrestres et 6 000 MW en mer d’ici 2020. Ce qui portera de 10 à 15 % la part de l’éolien dans sa production d’électricité.

 

- Les Pays de la Loire produisent aujourd’hui 765 MW d’éolien terrestre, selon le schéma éolien de la Région Pays de la Loire. La Sarthe ne compte que deux zones de développement de l’éolien, soit une production de 50 MW. Quatre autres zones ont été autorisées, pour une puissance de 121 MW. Selon la Région, Le Calaisien, les clairières entre Sarthe et Loir, la Champagne sarthoise, les hauts de la Sarthe, le Saosnois, l’Entre Perche et Saosnois ainsi qu’une partie de la Haute Sarthe « constituent des territoires globalement favorables au développement de l’éolien ».

 

- L’objectif régional, à l’horizon 2020, est de parvenir à 1 750 MW. Cet accroissement programmé devrait, en moyenne, représenter chaque année une augmentation d’environ 120 MW de la puissance éolienne régionale, ce qui devrait correspondre à l’implantation d’une cinquantaine d’éoliennes, soit 8 à 10 parcs éoliens, par an. Il faut ajouter à cela la contribution de l’éolien maritime, estimé à 480 MW avec le futur parc de Saint-Nazaire.

 

- Le parc maritime de Saint-Nazaire doit être mis en service à partir de 2018, à 12 km des côtes. D’une superficie de 78 km², il devrait comprendre 80 éoliennes, fabriquées par Alstom, pour une capacité de 480 mégawatts. Selon le consortium Nass & Wind (qui comprend notamment Alstom et EDF Énergies renouvelables), qui exploitera le site, le parc de Saint-Nazaire devrait créer plus de 2 600 emplois pérennes dans les Pays de la Loire, soit près de neuf millions d’heures de travail (construction, exploitation, maintenance et démantèlement du parc).

 

- Une éolienne compte environ 10 000 composants, selon le syndicat des énergies renouvelables (SER), qui recense 18 catégories de métiers associés à l’éolien (ingénieur matériaux, technicien plasturgiste, électricien, mécanicien, usineurs, assembleurs, tourneurs, fraiseurs, ajusteur…). Selon la FEE, 95 % des compétences de l’industrie automobile sont transférables vers l’éolien.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.