Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Xavier Gallais et « La Faim » de Knut Hamsun mercredi soir

0 07.08.2012 16:09
Après avoir lu Dostoïevski et Proust ces deux dernières années, Xavier Gallais incarnera ce soir le personnage anonyme de l’œuvre de Knut Hamsun.

Après avoir lu Dostoïevski et Proust ces deux dernières années, Xavier Gallais incarnera ce soir le personnage anonyme de l’œuvre de Knut Hamsun.

Photo DR

Xavier Gallais est de retour au Mans mercredi soir, pour « Les lectures en Cité Plantagenêt ».

Il interprétera « La Faim », un roman de Knut Hamsun qu'il a lu il y a huit ans et qui ne cesse de le poursuivre. Xavier Gallais a dailleurs la certitude de le redécouvrir une fois de plus mercredi soir.

C’est une œuvre considérée comme l’un des premiers romans moderne, l’histoire d’un jeune poète, rêveur et anti-héros, qui erre dans Christiana, l’ancien Oslo.

Il survit grâce à de petits travaux pour devenir de plus en plus marginal, de plus en plus étranger aux autres et à lui-même.

Selon Xavier Gallais, "il se passe toujours quelque chose lors d’une lecture. C’est une envie de faire découvrir, d’inciter le spectateur à devenir lecteur où l’amour de partager une histoire avec d’autres. Lire à haute voix devant un public est un rêve d’enfant".

Mercredi soir à partir de 21 heures, dans les Jardins de la Cathédrale
Réservations : 02-43-28-17-22
À partir de 12 € (8 € tarif réduit)

Retrouver l'intégralité de l'entretien, ce mercredi dans "Le Maine Libre".

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.