Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Insolite : on a testé pour vous les vers à l'apéritif [VIDÉO]

0 07.11.2015 06:13
Voir la vidéo

Sur la table trône des tubes à essai plein de vers de farine, non pas pour quelques expériences pharmaceutiques mais bien pour l'apéritif !

"Nous produisons des vers de farine pour la consommation humaine", indique Fabrice Mazelle, chargé du développement commercial pour Innoprotea France. L'apéritif semble en effet être le moment le plus propice aux expériences culinaires. Ces petits vers s'invitent pour voisinner avec les chips et il y en a pour tous les goûts : nature, quatre épices, curry Colombo, gomasio (sésame et sel), et même aux épices de pains d'épice de Nöel pour aller sur les toasts de Noël !

Et le moment de l'apéritif a un autre avantage, car le ver de farine se marie très bien avec le vin. "Le ver curry colombo va très bien avec un rouge tannique", suggère Fabrice Mazelle. Mais le mieux est de demander conseil à votre caviste. En Sarthe, un seul point de vente existe, au Mans, à la cave de Pedro.

Toujours prête à tenter de nouvelles expériences, la rédaction du Maine Libre a voulu goûter ces petites bestioles et a dépéché un envoyé spécial de la papille. Compte rendu en vidéo, après l'intervention de Fabrice Mazelle qui indique le processus du ver de l'élevage à la commercialisation.

Pour les curieux et avides de nouvelles aventures gustatives, rendez-vous à la maison Reignier, samedi, de 13 heures à 18 heures.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.