Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Visitation place de la République : ouverture de l'enquête publique

4 07.06.2015 08:42
  •  Les toilettes publiques vont disparaître au profit d'un espace voûté baptisé « Les Caves »

    Les toilettes publiques vont disparaître au profit d'un espace voûté baptisé « Les Caves »

  •  Les toilettes publiques vont disparaître au profit d'un espace voûté baptisé « Les Caves »

    Les toilettes publiques vont disparaître au profit d'un espace voûté baptisé « Les Caves »

Du lundi 8 juin au vendredi 10 juillet va se dérouler l'enquête publique sur la modification du Plan Local d'Urbanisme. L'un des points de l'enquête concerne la reconversion de l'îlot de la Visitation.

C'est ce lundi que débute l'enquête publique relative au projet de modification du Plan Local d'Urbanisme. La mise en cohérence du stationnement, tout au long des lignes de tramway est l'un des points de cette enquête publique. Mais elle comporte aussi la « mise en œuvre d'un projet structurant » sur le site de la Visitation, place de la République.

En clair, celui de la reconversion de l'îlot de la Visitation. On serait tenté de dire enfin.

Plus d'informations dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce dimanche 7 juin.
À lire également sur ordinateur, tablette et smartphone

Commentaires (4)

En passant place des Jacobins
langton ven, 11/09/2015 - 11:16

En passant place des Jacobins j'ai remarqué que le parking payant depuis quelques jours était presque vide.Pourtant c'est un jour de marché.Ou sont passées les voitures?Peut être dans les rues voisines.Les riverains vont être contents!

après la tricherie massive sur l'enquête publique bener
1alain mer, 01/07/2015 - 18:25

tricherie effectuée par le directeur du leclerc au Mans, je le rappelle, à savoir transport des salariés de leclerc par car durant leurs temps de travail pour voter "pour" la zone bener.
tricherie du comissaire d'enquête déclarant la zone sans aucune nuisances environnementale, ni économique malgré le réseau routier prévu, la laideur du site, le chômage de masse qui s'en suivra.
Après cette tricherie massive donc, inutile d'espérer une expression de remarques constructives du publique par l'intermédiaire des voies démocratiques.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.