Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Tunnel : déjà 4 100 signatures en faveur du sauvetage des arbres

4 07.08.2012 12:08
Au nom des riverains mobilisés, Didier Girard remet les 4 100 signatures de la pétition à Yves Ollivier représentant le maire.

Au nom des riverains mobilisés, Didier Girard remet les 4 100 signatures de la pétition à Yves Ollivier représentant le maire.

Photo "Le Maine Libre"

Pressés par la date annoncée de l’abattage des arbres du haut du Tunnel, les riverains renforcent leur mobilisation. Ils étaient reçus ce lundi, en mairie.

Engagée il y a une semaine, la campagne de pétitions initiée par un certain nombre de riverains, bat son plein pour le sauvetage des arbres du haut du Tunnel, a priori destinés à un abattage systématique. Une opération prévue pour le lundi 13 août.

Didier Girard, au nom de ces riverains, a remis officiellement, lundi, les 4 100 signatures recueillies jusqu’à ce jour auprès de Manceaux sollicités, à Yves Ollivier, adjoint au maire pour la démocratie participative.

« Et nous continuons de recueillir des signatures, militent les riverains engagés. Il aurait pu être imaginé un traitement plus souple, moins systématique, d’autant que la plupart ne gênent en rien le plan de circulation. Quant à la mise en valeur d’une partie de la muraille gallo romaine, cela ne concerne que quelques mètres. Et quant à protéger, on peut commencer par la partie qui entoure l’escalier des Ponts-Neufs qui se dégrade à vue d’œil. »

Réunion d’information mercredi

Les pétitionnaires sont remontés : « On nous parle de perspective en venant de l’avenue de Paderborn. Quand il n’y aura plus d’arbres, cette perspective donnera sur quoi ? Sur le parking de la mairie, en contrebas du bureau du maire. »

Yves Ollivier reconnaît qu’il y a eu manque d’information et de concertation : « Votre démarche, je la comprends mais je ne la partage pas. »

De surcroît, il rappelle que la décision a été prise en décembre à l’unanimité (y compris l’opposition) du conseil communautaire.

Au total, la réunion se termine par l’engagement de se revoir et une satisfaction : Yves Ollivier s’engage à ne pas faire abattre le cèdre. Au moins un de sauvé…

Une réunion d’information aura lieu mercredi à 19 heures à l’hôtel de ville.

Jacques GUICHARD

 

Commentaires (4)

Chronique d'une mort annoncée
Penser la France 72 sam, 06/10/2012 - 10:03

L'arbre qui cache la forêt : nous allons, à cause de projets locaux démesurés comme celui de la municipalité du MANS, vers la ruine totale de notre pays, et l'anéantissement du reste des acquis du CNR.

Pendant le mois d'Août, Penser la France-Sarthe a fait signer la pétition contre l'abattage des arbres de la place des Jacobins et la préservation du site, pour aider des riverains dans ce combat.

La population Mancelle, Sarthoise... et Internationale s'est exprimée dans ce sens, Les élus municipaux face à la force du Peuple ont dû suspendre le projet!

Aujourd'hui, après des négociations en Catimini, entre certains riverains et la mairie des décisions partisanes se fourmentent dans le dos du peuple et de la presse, NOUS NE POUVONS TOLERER LE MEPRIS ET LA TRAHISON D' UNE CASTE CONTRE LA VOLONTE DU PEUPLE !

Aujourd'hui, plus qu'hier, Penser la France-Sarthe appelle la population à se mobiliser à nos côtés, pour que TOUS les arbres et le site soient conservés ,que soit remise en place l'horloge florale et la statue Wilbur Wright !

Aidez-nous, aidez-vous, aidons-nous à ne pas rater le grand rendez-vous historique qui vient !
Notre cité n'appartient pas à une oligarchie, quoique ultra-minoritaire dans la nation, usurpateur légal du pouvoir il légifère pour ce peuple soi-disant souverain mais de fait exclu de la souveraineté ! La souveraineté populaire c’est aussi le droit de veto ! le droit de dire
NON à des lois, traités, conventions, constitutions contraires à ses intérêts. L’occasion est offerte de l’exercer. Ne le laissons pas passer en sous-estimant son importance et les perspectives qu’ouvrirait la victoire, en faisant la fine bouche sur tel ou tel renfort. Dans les urnes
ils comptent les bulletins, pas les consciences…

Rendons au peuple sa souveraineté !

tribunal administratif
mauricette (non vérifié) mar, 07/08/2012 - 15:54

a ce stade ,c'est le seul recours ,l'etude environnementale est inexistante. Prendre un avocat administratif , exterieur à ce departement et demander la suspension des travaux. il n'est pas trop tard .

@Mauricette
BRAD87 sam, 11/08/2012 - 00:07

En réponse à mauricette - tribunal administratif

M. OLLIVIER recule en épargnant le cèdre, Monsieur est grand seigneur mais mauvais communicant: ah la belle affaire, la mort d'arbres cela n'est rien, mais vieillir pour ce monsieur devient compliqué.
Il supprime 20% de la cour de récréation d'une école maternelle, pour faire des places de parking de voiture, tout de même. Le bon peuple ne demande pas que les verts soient tous végétaliens, juste qu'ils se comportent en écologiste.
Vous parlez de TA, et je dis montrons notre désaccord, communiquons et faisons pencher M. BOULARD de notre côté.
PS: Samedi dernier, j'ai participé à un forum à Angers et j'ai senti de la part de socialistes manceaux, un agacement certain sur la gestion de la ville et du comportement de son maire.

un moustachu peut en cacher un autre
BRAD87 mar, 07/08/2012 - 12:59

M. Ollivier ne partage pas le point de vue des pétitionnaires et de toutes les façons il fera ce qui a été voté, s'appuyant sur le vote de l'opposition. Il est bon de rappeler à ce monsieur que les pétitionnaires ne sont pas tous de droite.
Ce week end j'ai fait la connaissance d'un couple de retraités manceaux de gauche, et ils se disaient vraiment chagrinés par cet abattage.
Ecolo, ne veut pas dire aimer les animaux et les arbres, M. Ollivier et M. Bové sont clairs sur ce sujet.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.