Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Tabassée par des ados

5 02.10.2013 17:23
Lundi matin, les policiers du Mans ont procédé à l’interpellation de quatre jeunes âgés de 12 à 17 ans. Ils sont soupçonnés d’avoir frappé, à plusieurs reprises, une adolescente de 15 ans.

Lundi matin, les policiers du Mans ont procédé à l’interpellation de quatre jeunes âgés de 12 à 17 ans. Ils sont soupçonnés d’avoir frappé, à plusieurs reprises, une adolescente de 15 ans.

Lundi matin, les policiers du Mans ont procédé à l’interpellation de quatre jeunes âgés de 12 à 17 ans. Ils sont soupçonnés d’avoir frappé, à plusieurs reprises, une adolescente de 15 ans.

Les faits remontent au 24 mars dernier. Plaine des Ronceray, en fin d’après-midi, quatre jeunes hommes abordent une demoiselle. Ce sont des adolescents. Ils ont entre 12 et 17 ans, elle a 15 ans.

Ils veulent des cigarettes, elle n’en a pas. Ils insistent, la fouillent, puis se mettent à frapper. Effrayée, la victime ne cherche pas à s’enfuir.

Les coups pleuvent encore dans le local à poubelle. Sous la pression de ses agresseurs, la victime part demander des cigarettes à sa sœur. Mais elle ne rapporte rien et se fait à nouveau frapper dans la cage d’escalier, au pied de chez elle.

Les « grands », âgés de 16 et 17 ans, invitent alors les plus jeunes à les imiter. Poursuivis pour violence en réunion, les agresseurs écopent d’un rappel à la loi pour les plus jeunes, tandis que les plus grands, mineurs, bénéficient d’alternative aux poursuites avec réparation pénale.

Commentaires (5)

@lgflgf
phuthanhdanh3 sam, 05/10/2013 - 07:39

En réponse à lgflgf - incroyable !

Bon réveil , Monsieur LGFLGF, Mais oui , nous sommes toujours là pour donner notre avis de façon compréhensive et intelligente . Nous nous interdisons cependant de porter nos critiques à qui que ce soit. C'est notre ligne de conduite .

Rappel à la loi !!!
Pandore mer, 02/10/2013 - 18:24

D'après un anthropologue, dans certains millieu, demander une cigarette n'est pas anodin:

La personne qui donne se soumet au demandeur, en lui remettant ce tribut elle fait acte d'allégeance ; Si elle refuse, une raclée lui rappel qui est le chef.

Pour une fille c'est pire !

Certains évoquent dans certains quartiers, d'un retour au féodalisme, avec des petits seigneurs qui imposent leurs lois.

Si tout gosse j'avais étè impliqué dans ce genre de chose, une bonne raclé par mon père, m'aurai remis dans le droit chemin.

Malheureusement dans certaines familles les parents ont abandonnés, le gosse suit donc un chef de meute.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.