Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Steevy bientôt patron de boîte de nuit

1 03.03.2013 11:15
Steevy Boulay ouvre une discothèque au Mans.

Steevy Boulay ouvre une discothèque au Mans.

DENIS LAMBERT

Le 8 mars prochain, une discothèque nouvelle vient éclairer les nuits blanches du Mans. Rue de Constantine, Steevy Boulay, comédien, chroniqueur chez Laurent Ruquier (Europe 1), ouvre « La Loge ».

Les travaux d’aménagement s’achèvent rue de Constantine. Le décor est volontairement tendance, chic et classe : tons neutres, confort discret, lumières tamisées sans l’être trop, le bar invite mais évite l’intempestif. « J’ai voulu que ce soit hyper cosy »…


« Le Maine Libre » : Ce que doit être une boîte, vous connaissez ?

Steevy : Je sais ce qu’être bien dans une « boîte ». J’ai travaillé des années dans celles des autres dont deux ans au « Divino » rue du Port, juste avant mon entrée dans le « Loft ». Et le goût m’est resté de « nightclubber ».


Pourquoi « La Loge » ?


C’est une allusion à « La Loge d’honneur » de l’émission « On va se gêner » de Laurent Ruquier. J’en assure la direction, Aurélien Verrier est le gérant.


Quelle est la clientèle visée ?


L’établissement peut accueillir 400 personnes. Pas de genre particulier, ce ne sera pas une boîte gay par exemple. Je veux des gens sympas bien apprêtés qui feront un effort de présentation, des beaux gens. Encore que la nuit tous les chats sont gris, on oublie qui on est.


Le style musical ?


Tous les genres de musique seront aux platines, dance, house, disco… Il faut que tout le monde y trouve son compte et soit à son aise. En tout cas, ce ne sera pas une boîte boum-boum-boum.


Heureux de vous installer au Mans ?


C’est une aubaine pour moi, reprendre contact avec les Manceaux (encore que je n’ai jamais quitté Le Mans, j’y habite). Mais les contacts en discothèque, c’est tout de même mieux que ceux des réseaux sociaux.


Une discothèque en plein centre-ville, c'est un pari risqué ?


La « Loge » sera ouverte de minuit à 7 heures le matin. On a fait de très gros efforts quant à l’insonorisation et l’isolation. En même temps, aujourd’hui les boîtes sont bien plus calmes que de mon temps. Je veux de bons rapports avec le voisinage. Par ailleurs, les femmes qui le souhaiteront pourront être raccompagnées à leur voiture par un vigile.


Vous ne pourrez pas être là tous les soirs ?


Je dois quand même être à Paris trois jours par semaine pour l’enregistrement de l’émission d’Europe 1. D’ailleurs Laurent Ruquier, Christine Bravo et d’autres chroniqueurs m’ont promis de venir… Déjà pour l’inauguration.

 

Propos recueillis par Jacques GUICHARD

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.