Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Stationnement aux Maillets : Le Mans métropole veut calmer le jeu

3 06.11.2014 17:05
Voir la vidéo

La mise en place, en fin d'année, du stationnement payant rue des Maillets, place des Maillets et place Joliot-Curie suscite la colère de certains riverains.

Une pétition a déjà recueilli plus de 900 signatures ce jeudi midi.

Face à ce mouvement de protestation, Rémi Batiot, vice-président de Le Mans métropole en charge des mobilités, veut "calmer le jeu et élargir la concertation. Nous avons redemander l'avis du conseil de quartier et nous allons organiser une réunion publique pour voir avec les habitants, quelle est la meilleure réponse possible au problème qui se pose".

Car, "nous avions été sollicités à deux reprises par les commerçants à cause du problème récurrent des voitures "ventouses". Après concertation de la commission mobilité et une réunion avec les commerçants, nous avons décidé la mise en place du stationnement payant, comme nous l'avons fait sur l'ensemble de la ligne T1. Ailleurs, il n'y a pas eu de problème pour ce changement".

Face au mécontentement de certains riverains, "qui ne nous ont pas sollicités directement, il nous semble important de prendre le temps de cette nouvelle concertation. Notre porte est grande ouverte. Il faut voir quelles sont les attentes et les besoins de chacun et faire la part des choses".

Et l'élu de conclure : "Si on n'était pas venu nous chercher, on n'y serait pas allé. Il y a un problème de stationnement dans le quartier et de toutes façons, il faut faire quelque chose". 

Plus d'informations dans nos éditions du "Maine Libre" de ce vendredi 7 novembre.
A lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

Commentaires (3)

les elections cantonales ,c'est en Mars
logjeuhan (non vérifié) jeu, 06/11/2014 - 20:58

La concertation doit bien evidemment inclure les habitants et les usagers ,ce n'est pas aux commerçants qui dependent de ces usagers de decider sans leur accord. D'autant plus qu'ils ont tout à perdre en obligeant leurs clients à aller ailleurs. Un commerce est un bien fragile.
Et puis il faudrait aussi eviter que le mecontentement s'exprime dans les urnes en Mars,un siege ça tient à quelques voix parfois.
Mauricette .

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.