Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Son ex-compagnon bientôt libéré, elle vit la peur au ventre

1 14.06.2015 17:22
L’ex-compagnon de Manon* est actuellement détenu à la maison d’arrêt des Croisettes.

L’ex-compagnon de Manon* est actuellement détenu à la maison d’arrêt des Croisettes.

Photo Archives "Le Maine Libre"

« Je coche chaque jour qui nous rapproche du 23 juin sur mon calendrier, la peur au ventre. »

Ce 23 juin, l'ex-compagnon de Manon* va être libéré de prison.

Pour cette Mancelle, mère de trois filles, cette date qui approche inexorablement est une intarissable source d'angoisses.

Déjà condamné pour des faits de séquestration, d'actes de torture et de barbarie, l'homme a passé plus de dix ans en prison.

Dans l'attente d'un nouveau jugement, il sera libre pour une quinzaine de jours.

*prénom d'emprunt

Plus d'informations dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce lundi 15 juin
A lire également sur ordinateur, tablette et smartphone

Commentaires (1)

Les "us" de la justice me
robertsand lun, 15/06/2015 - 10:14

Les "us" de la justice me laisse toujours assez pantois. Cet homme, au lourd passé (et sans aucun avenir que de tuer ou de finir sa vie en prison) va être laissé libre en attendant, dans 15 jours de retourner en prison.... En clair, il peut agresser qui il veut pendant les 15 prochains jours, voir fuir et ainsi se soustraire à la justice mais non, la justice ne pense pas qu'il soit dangereux puisqu'elle ne place pas sous mandât de dépôt !!!!!
En contre-exemple, je prendrais le cas du footeux de Nice S.Diawara, en prison depuis 2 mois pour avoir monté une expédition punitive contre un vendeur de voiture (qui lui avait vendu 50000 euros une Porsche volé).
Lequel cas est-il plus inquiétant ? Le risque de violence me semble être sur le premier cas....pauvre justice, si cet homme agresse quelqu'un, j'espère que les journalistes vont faire le taf et que la Ministre de (in)justice saura en tirer les conséquences.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.