Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Fillette dans la rue : référé et rassemblement de soutien [Vidéo]

3 03.06.2013 20:27
Près de 200 personnes se sont rassemblées devant la préfecture, ce lundi, en soutien à la famille albanaise expulsée.

Près de 200 personnes se sont rassemblées devant la préfecture, ce lundi, en soutien à la famille albanaise expulsée.

Photo "Le Maine Libre"

Le Réseau éducation sans frontières (RESF) a assigné ce lundi en référé le préfet de la Sarthe devant le tribunal administratif de Nantes pour exiger le relogement de la famille d’origine albanaise expulsée la semaine dernière de son hébergement d’urgence. Entre 150 et 200 personnes ont par ailleurs participé à un rassemblement de soutien devant la préfecture, ce lundi en fin d'après-midi.

Composée d’une mère veuve et de ses trois enfants âgés de 18, 17 et 11 ans, cette famille a été expulsée sur ordre de la préfecture de l’hôtel manceau où elle était hébergée.

Après deux nuits passées dans la rue, elle est actuellement logée dans un hôtel payé par des militants des droits de l’Homme et des enseignants de l’école Jean-Macé, où est scolarisée depuis l’automne la petite fille de 11 ans, Agime.

« L’impensable devient possible au Mans : des enfants sont expulsés de leur hôtel, dorment dans la rue et vont à l’école matin », a déclaré lundi soir Bernard Lebrun, de RESF, jugeant l’attitude du préfet Pascal Lelarge « impensable, inacceptable, inexcusable ».

RESF a fait circuler une pétition exigeant le relogement de la famille et a demandé à être reçu par le préfet. Sans succès.

Pour M. Lebrun, le sort de cette famille albanaise pose le problème plus général de l'hébergement d'urgence en Sarthe. Au-delà de l'engorgement du Samu social (le 115) et des budgets largement dépassés, il évoque également les choix politiques qui conduisent, selon lui, à ce type de situations :

L’ordonnance du tribunal administratif de Nantes est attendue mercredi. Un nouveau rassemblement est prévu quelques heures plus tard devant la préfecture.

Commentaires (3)

MARRE DE RESF
triffrob@orange.fr jeu, 13/06/2013 - 12:00

BONJOUR
Si on écoutais ces gents là, la FRANCE devrait recevoir toute la misére du monde méme si il n'est pas normal qu'une enfant dorme dans la rue (enfin faudrait étre sur) c'est les parents qui doivent gérer leur progéniture.La France a acceptée bien trop de mendiant et on peux constater le résultat on traine des boulets depuis trop longtemps.
LA QUESTION EST : avons nous les moyens (OUI SI ON RETIRE AUX FRANCAIS.
Cordialement BOB72

Restons calme
Pandore lun, 03/06/2013 - 23:15

je viens d'écouter cette personne ( je vais vais rester poli ) qui me fais sortir de mes gonds.

- 1 Il est complice de clandestins, hors des lois Françaises, que la police arréte cet individu et dissolve RESF.

- 2 Il parle d'asile, qu'il nous explique quel danger court cette famille en Albanie, pays démocratique, qui a fait sa demande pour rentrer dans la CEE.

- 3 Le préfet n'a pas à s'excuser auprès de cet energumène, d'appliquer des lois, votés par le parlement.

- 4 Qu'il regarde autour de lui, les retraités qui font les poubelles au marché, ceux qui ne se chauffent plus l'hiver, et la liste et longue.

je dois tous à ses anciens : ils ont reconstruit le France, bossés à partir de 14 ans , 6 jours sur 7, ils m'ont nourris .
Et maintenant on diminue leur misérable retraite pour donner génèreusement au premier qui pose le pied en France.

Une nouvelle loi ( CEE ) impose la France de payer des allocations à toute personne devenu Française, ayant une ou plusieurs femmes dans son pays d'origine, avec des enfants.

Cela représente au bas mot 500 000 personnes !!!

A l'origine les allocations sont conçus pour soutenir la natalité Française.
Maintenant on paye celle des pays étrangers !

On marche sur la tête.

RÉPONSE À PANDORE
CITOYEN72400 mar, 04/06/2013 - 16:39

En réponse à Pandore - Restons calme

Le peuple ne vote plus dans le sens que désire nos politiques alors les politiques changent le peuple...
Pour les retraités c'est bien pire , il n'est pas exclu q'un jour , le doyen dans notre pays soit quelqu'un....... qui n'ait jamais cotisé.
https://youtube.googleapis.com/v/?v=A6BeNK8KEp0

Et parfois , il n'ont aucun amour de ce pays.......sauf financier ............................. Ecoutez les bien dans ce reportage de l'AFP .
http://www.youtube.com/watch?v=C0FakEt-tL0&feature=player_embedded

Cotisez, cotisez les actifs mais surtout , quand vous irez voter ne soyez pas passif .
https://youtube.googleapis.com/v/?v=G9WNbigLHXQ

Et oui Pandore , pendant des années , on nous avait vanté le modèle suédois d'intégration mais avec les émeutes en Suède , pas un politique pour analyser le phénomène pour tirer un bilan .
A Neuilly , on ne veut pas de ces gens là , mais ailleurs , dans les usines , sur les chantiers, oui , bien sur pour faire pression sur les salaires , c'est bon pour les dividendes et le CAC 40

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.