Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Pour Christophe Clergeau, Sens commun est « anti-républicain »

0 25.05.2015 16:11
Capture d'écran youtube

Capture d'écran youtube

Les propos de Christophe Clergeau (PS), 1er vice-président de la Région des Pays de Loire, tenus samedi matin lors du congrès national de la Ligue des Droits de l'Homme, ont provoqué une vive réaction des responsables de Sens Commun, mouvement au sein de l'UMP, issu de la Manif pour Tous.

Il faut dire que le candidat du PS pour les élections régionales n'y est pas allé de main-morte samedi.

« Sens commun a son berceau dans les Pays de la Loire. Nous sommes au cœur d'une forme de réaction, de contre-révolution anti-républicaine, inspirée par des valeurs de régression et de répression des libertés individuelles » a-t-il lancé devant les congressistes de la LDH.

 


La réponse n'a pas tardé.

« Nous ne voulons pas du sectarisme et de l'égalitarisme de Christophe Clergeau à la région » répliquent aujourd'hui Julien Geffard, référent départemental de Sens Commun dans la Sarthe et François Le Forestier, responsable Grand Ouest de Sens Commun.

Ils dénoncent « la conception inquisitrice et sectaire de la République de Christophe Clergeau. Nous refusons sa conception de l'égalité qui se fait au mépris de la réalité et de la diversité des situations ».

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.