Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Philippe Croizon : "Je suis un handi-capable"

0 06.11.2014 16:03
Philippe Croizon donne une conférence à l'abbaye de l'Epau ce jeudi à 19h30.

Philippe Croizon donne une conférence à l'abbaye de l'Epau ce jeudi à 19h30.

Photo "AFP"

Invité de la semaine du sport, l’athlète amputé des quatre membres Philippe Croizon donnera une conférence publique ce jeudi 6 novembre à l’abbaye de l’Epau. Un concentré d’énergie.

"Le Maine Libre" : Vous rentrez de la Diagonale des fous, trail mythique disputé à l’île de la Réunion. Que vous inspire cette nouvelle expérience ?

Philippe Croizon : C’était énorme et encore au-delà. J’ai disputé « le Grand raid des joëlettes », version raccourcie de la Diagonale, réservée aux handicapés avec une joëlette, fauteuil roulant à une roue portée ou poussée. L’équipe des porteurs (dont quatre filles) a été formidable de dépassement de soi. Car avec la joëlette, ça fait quand même 95 kg à soulever sur un parcours dément de 5 500 mètres de dénivelé. Il y avait 51 porteurs au départ et autant à l’arrivée. Grâce à eux, j’ai découvert la Réunion telle que je n’aurais jamais pu la voir.

Vous connaissez déjà votre prochain défi ?

Quinze jours de matelas ! Je vais rester un peu tranquille, car je ne mène aucun projet sans envie. Pour l’instant, rien ne me pousse. Et puis, je poursuis mes conférences, mes chroniques. Mais j’avoue qu’au bout de deux jours au calme, je commence à tourner ! J’ai végété pendant 14 ans, alors il faut comprendre que j’ai des choses à rattraper. Tout ce que j’ai accompli n’est pas venu en un clin d’œil. Il y a eu toutes ces années à me demander que faire de ma vie, à pleurer… Je ne suis pas arrivé là par miracle, mais parce que je l’ai décidé.

Aventurier, le terme vous définit bien ?

Parfaitement. Je suis un handi-capable ! Beaucoup de gens me remercient car je leur donne le moral. La vie n’est pas facile pour les handicapés. D’avoir la pêche, ça aide à avancer.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Philippe Croizon dans "Le Maine Libre" de ce jeudi 6 novembre. A lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

Ce Jeudi 6 novembre à 19h30 à l’abbaye de l’Epau.
Sur inscription uniquement.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.