Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Nouveau départ du 2e RIMa vers le Mali pour l’opération Serval

2 17.01.2013 11:58
Plus d’une centaine de marsouins du 2e RIMa sont déjà sur place, ici, non loin de la base aérienne de Bamako.

Plus d’une centaine de marsouins du 2e RIMa sont déjà sur place, ici, non loin de la base aérienne de Bamako.

Photo "AFP"

Ce jeudi matin, sauf contre ordre de dernière minute, une compagnie du 2e RIMa a quitté le camp d’Auvours direction le Mali.

C’est une compagnie de soutien, soit un peu plus d’une centaine de militaires, qui a logiquement dû prendre le car ce matin, à 4 heures. Il s’agit en quelque sorte d’établir sur place un État-major, chargé entre autres de gérer la logistique comme les ravitaillements, l’infirmerie ou encore le mess. Le signe que les militaires français ne sont pas prêts de partir.

C’est le 3e départ de marsouins d’Auvours vers l’Afrique. Samedi, une compagnie de combat, renforcée d’éléments supplémentaires, était partie d’Auvours pour Bamako. C’étaient les premiers soldats à quitter le territoire français pour rejoindre le Mali dans le cadre de l’opération Serval déclenchée vendredi, les autres militaires étant déjà présents dans des pays voisins.

En début de semaine justement, une autre compagnie de combat du 2e RIMa d’Auvours était partie mais, selon nos informations, vers le Tchad. Ils ont pris la suite des militaires du 21e RIMa de Fréjus qui avaient rejoint en fin de semaine dernière le Mali.

Commentaires (2)

Les détruire ou les capturer.
phuthanhdanh1 jeu, 17/01/2013 - 20:08

Sachant que les Jihadistes ne prennent pas de prisonniers au risque de les ralentir dans leurs mouvements. Alors , ils ne font pas de quartier ....Alors , Messieurs , soyez plus prompts qu'eux ! Comme Monsieur F. Hollande avait déclaré lors d'une conférence de presse : " Les détruire ( les Jihadistes) ou les capturer si possible ". Que Dieu vous garde !

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.