Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le Mans Municipales : le FN "très confiant en ses chances"

7 07.10.2013 11:09
Jean-François Legras, secrétaire départemental du FN 72.

Jean-François Legras, secrétaire départemental du FN 72.

Photo "Le maine libre", Olivier Blin

Le Front national vient de faire savoir qu'il présentera une liste "Le Mans Bleu Marine" pour les élections municipales au Mans "dans les semaines à venir". A priori à la fin du mois d'octobre.

Dès à présent, le secrétaire départemental Jean-François Legras annonce une "quarantaine de noms" sur cette liste qui doit encore être complétée.

Le FN sarthois se dit en tout cas "très confiant en ses chances en raison de la lame de fond des soutiens observés au plan national".

La section locale "sait également pouvoir compter sur de nombreux témoignages de sympathie des citoyens lassés de la compromission socialiste et de l’absence de stratégie de la droite classique qui a passé les quinze dernières années à soutenir les projets socialistes ou à s’abstenir, plutôt qu’à déployer les réponses alternatives attendues d’un parti d’opposition".

Le FN n'avance pas encore de programme, mais une série de critiques : "Une démographie en baisse année après année; un bassin d’emploi déficitaire avec de nombreux départs ou faillites d’entreprises; une économie du centre ville exsangue; une prolifération d’engagements toxiques, dont la facture finale est laissée à la charge des contribuables, aujourd'hui les lignes de tramway, le MMArena, demain le centre Pathé etc. Des investissements électoralistes qui ont puisé sans concertation dans les deniers publics pour assurer la carrière du maire en place par le soutien abusif à l’entreprise privée LMFC, même lorsque cette société détruit de l’emploi et conduit des fournisseurs à la faillite, sans contrepartie pour les autres pans de l’économie, le financement d’abattoirs communautaires pour des pratiques barbares d’un autre âge pour un coût de plus de deux cent mille euros pour à peine 24 heures d’utilisation, et de multiples associations communautaristes"

Egalement visés, "la multiplication des chantiers pharaoniques, mais également des centres commerciaux pour lesquels il reste à inventer les chalands qui vont avec et la sécurité qui chute au fur et à mesure que chute le niveau sociétal de la ville par l’invasion immigrante organisée".

Commentaires (7)

Contrairement à ce que dit Marine ...
jean-luc 1 lun, 07/10/2013 - 21:04

Le premier parti de France n'est pas le FN mais l'abstention ! ,il y a eu 67% d'abstention lors du scrutin de Brignoles ,le scrutin devait être invalidé puisqu'il n'y a pas de majorité ! ,je suis pour le vote obligatoire dès lors que les bulletins blancs seront comptabilisés

Mr Legras n'est pas le candidat !!!
matthieu lun, 07/10/2013 - 20:08

Mr Legras est le responsable du Front National de la Sarthe et n'est en aucun cas le candidat pour le Mans ! Relisez votre copie et vous vous apercevrez que cette liste sera présentée ultérieurement ! En tous cas ils risquent de faire un bon score vu les derniers résultats pour le FN en ce moment.

Jeunesse
Pandore lun, 07/10/2013 - 19:59

Vous avez raison, une " Marion Bis Sarthoise " serait la bienvenue.

Il y en a de plus en plus parmi les adhérentes FN Sarthoises !

Il faut dire que de plus en plus de jeune passent par de nouveaux rites initiatiques :

A l'image de cette gamine du Mans, qui vient de se faire démonter la tête plusieurs fois, pour une cigarette, et elle continue à croiser les lascars en bas de son immeuble .

Je pense qu'elle va devenir une fan de Taubira et de sa clique, adeptes du laxisme .

Partis pris .
Pandore lun, 07/10/2013 - 13:21

Je ne comprend plus !

Depuis 24H 00, tous les média évoquent les bon résultats de " l'extrême droite" à Brignoles .

Mais je n'ai pas encore entendu le terme " extrême gauche" , serait ce un terme trop injurieux pour le PC et le front de gauche ?

A moins que ceux ci étant dans le cul de fosse, on les évoques par leur sigle, histoire de rappeler qu'ils existent .

C'est une bonne façon de débusquer la plupart des journalistes, et leur partis pris !

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.